En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les acteurs non-étatiques s'engagent massivement en faveur du climat

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

L'association Climate Chance, présidée par le sénateur écologiste Ronan Dantec, a présenté, le 19 novembre, son premier rapport de l'Observatoire mondial de l'action climatique des acteurs non-étatiques. Ce rapport annuel est publié en amont de la conférence sur le climat (COP 24) qui se tiendra à Katowice (Pologne) en décembre. L'observatoire sert à mesurer la réalité des actions engagées des acteurs de la société civile, en particulier des collectivités locales, pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre. Il constitue "une boîte à outils évolutive" à l'intention des décideurs nationaux et locaux, publics et privés.

Le rapport, exhaustif, accessible en ligne, recense plus de 500 initiatives et actions. "Ce rapport d'analyse de l'action climat réellement mise en oeuvre est le plus complet publié à ce jour, s'appuyant sur près de 1.000 sources référencées", a souligné Ronan Dantec. Il "met en évidence l'impressionnant fourmillement d'initiatives à travers le monde (…). Nous sommes convaincus que si nous ne montrons pas les réussites et difficultés des actions engagées, nous n'arriverons pas à les démultiplier, à lever les obstacles et inerties qui empêchent d'être à la hauteur de l'enjeu", a-t-il ajouté.

Elaboré en partenariat avec l'initiative Finance for tomorrow, le rapport analyse aussi la contribution du monde de la finance (investissement, banque et assurance) en faveur d'une économie bas carbone. L'observatoire s'inscrit aussi en marge de la quatrième édition du Climate Finance Day, le 28 novembre à Paris. "Ce 1er bilan prouve que l'action climatique est engagée dans le secteur financier et qu'elle progresse à travers la combinaison de trois dynamiques : les stratégies d'acteurs, les innovations de marché et l'action publique", a indiqué Maria Scolan, directrice de projets climat à la Caisse des Dépôts, membre de Finance for tomorrow.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager