Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un groupement d'intérêt scientifique sur l'écoconception des produits agroalimentaires

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'Agence de la transition écologique (Ademe), l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) et les instituts techniques agricoles (Acta) et agro-alimentaires (Actia) renforcent leur collaboration pour soutenir les filières dans la démarche d'écoconception de leurs produits. Le 29 septembre, ils ont annoncé la création d'un groupement d'intérêt scientifique (GIS), baptisé Revalim, sur l'évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires. Ses missions, pendant cinq ans, seront d'« élaborer des méthodes et des données permettant d'accompagner les acteurs des filières agricoles et alimentaires dans leurs démarches d'écoconception des modes de production, de transformation et de distribution des produits, ainsi que de développer des supports pour l'information des consommateurs ».

Les partenaires continueront à faire progresser les méthodes d'analyse de cycle de vie (ACV) « pour une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux au niveau agricole (biodiversité, stockage du carbone, écotoxicité, changements d'usages des sols) et au niveau de la transformation alimentaire (procédés, emballages) ».

Développée par l'Ademe et l'Inrae, la base de données Agribalyse intègre, depuis septembre 2020, les données d'analyse de cycle de vie de l'ensemble des produits alimentaires proposés aux consommateurs.

Réactions1 réaction à cet article

 

On va ainsi pouvoir évaluer les imports de plus en plus massifs de produits agricoles du fait de la déprise agricole en France. Bravo !
Comment sont notés les haricots verts du Kenya ?

Albatros | 04 octobre 2021 à 14h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Aménagement : implanter une forêt urbaine sur son territoire Office National des Forêts