En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'AFT-IFTIM et l'ADEME lancent un portail Internet pour encourager le transport combiné

Pour que les entreprises aient toutes les informations nécessaires pour réorganiser leur logistique en faveur du transport fluvial, ferroviaire et maritime, l'AFT-IFTIM et l'ADEME ont mis en ligne un site internet.

Transport  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
   
L'AFT-IFTIM et l'ADEME lancent un portail Internet pour encourager le transport combiné
   
Le transport est devenu une composante incontournable de presque toute activité moderne : en un siècle et demi, les échanges de marchandises ont été multipliés par 1.000 à la surface du globe. En France, les poids lourds par leur flexibilité, leur rapidité et donc leur rentabilité constituent, depuis de nombreuses années, le maillon central du transport de marchandises puisqu'ils assurent 80% des échanges commerciaux. Mais ces activités ont des impacts importants sur la consommation d'énergie comme sur les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et de polluants (oxydes d'azote, particules). Ces paramètres dépendent fortement de l'organisation de la chaîne logistique mais aussi des choix technologiques et des modes de transports. C'est pourquoi dans un contexte où changement climatique et hausse durable des prix de l'énergie sont devenus des réalités, de nombreux industriels engagent une réflexion pour recourir à de nouvelles solutions organisationnelles et se tournent vers d'autres modes de transport.

Pour les aider dans cette réflexion et surtout encourager les plus septiques, le groupe AFT-IFTIM, leader dans la formation en transport et logistique, et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) ont mis en ligne un site internet regroupant toutes les informations nécessaires. Baptisé Viacombi.fr, ce site est axé sur le transport combiné qui se définit par la combinaison d'au moins deux modes de transport au sein d'une même chaîne logistique dans laquelle n'intervient aucun changement de contenant (même Unité de Transport Intermodal ou UTI). Les parcours principaux doivent s'opérer par chemin de fer, voie navigable ou maritime et les parcours initiaux et/ou terminaux par route. Le transport combiné allie ainsi les avantages propres aux différents modes de transport : le chemin de fer ou la voie d'eau aptes à transporter de grandes quantités sur de longues distances et la route performante pour la collecte et la distribution sur les courtes et moyennes distances.
Destiné en priorité aux professionnels, le site présente l'ensemble de l'offre de services intermodaux en Europe que ce soit en rail-route, en fleuve-route ou en cabotage maritime courte distance. Il est également possible de retrouver toutes les infrastructures et opérateurs disponibles. Ainsi, en France, le site référence plus de 30 plates-formes destinées au transport rail-route, plus de 20 terminaux pour la combinaison fleuve-route et deux ports pour le cabotage. Pour des recherches individualisées et dans une logique de porte-à-porte, un logiciel, élaboré en collaboration avec Mappy, propose des itinéraires optimisés.

Ce site est aussi l'occasion pour ses concepteurs de rappeler les nombreux avantages du transport combiné et de les illustrer par des exemples de réalisations. Sur le plan économique, rappelons que dans le cadre du transport combiné les camions utilisés en début et/ou en fin de chaîne sont exonérés entièrement ou partiellement des taxes routières. Ils peuvent également être plus chargés que les autres poids lourds : le poids total en charge autorisé est de 44 tonnes contre 40 pour les autres camions. L'Ademe et l'AFT-IFTIM estime que ce différentiel correspond, pour un même tonnage transporté, à une réduction de 10 à 15% des coûts. Au niveau social, le transport combiné minimise les risques d'infraction et facilite le respect des réglementations professionnelles et sociales en vigueur (heures de conduite et temps de repos) pour une meilleure sécurité.
Enfin, sur le plan environnemental, le transport combiné participe à la décongestion du réseau routier, à la réduction des émissions polluantes et des gaz à effet de serre et à l'amélioration de l'image de marque du chargeur. D'ailleurs, sur le site, un calculateur permet d'évaluer les performances environnementales de l'option choisie en termes d'émissions de CO2, de consommations de carburant et de temps de trajets et de les comparer à l'option « tout route ».

À l'heure actuelle, les flux de marchandises contribuent pour plus de 10% aux émissions totales de CO2 de la France tous secteurs confondus. Sachant que l'efficacité énergétique du transport combiné est de 3 à 4 fois supérieure à celle du transport routier, cette logistique a été fortement plébiscitée à l'occasion du Grenelle de l'environnement. D'ailleurs à l'issue des débats, la France s'est engagée à augmenter de 25 % la part du fret ferroviaire d'ici 2012 et d'y transférer 50% du trafic routier en 2020. En termes d'autoroute ferroviaire, un service sur l'axe Atlantique entre la région parisienne et Vitoria (Espagne) via Bordeaux est à l'étude. Il permettra à terme de relier Vitoria et le nord de la France et pourra inclure des dessertes intermédiaires. Il est prévu également de développer et d'améliorer les voies navigables internes (canal Seine Nord Europe, liaison Saône Moselle) et les autoroutes maritimes sur la façade atlantique et la Méditerranée.

Réactions3 réactions à cet article

 
feroutage

Quid de l'axe Perpignan - Luxembourg?
Sortons de l'Hexagone, quid du transfrontalier?

mervange | 13 mars 2008 à 11h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
La France s'engage mais

La France s'engage mais comme nombreux sont les politiques qui poursuivent les investissements massifs dans la route... Les efforts de bon sens en faveur de la vie et de l'économie, ne sont pas encore prêt d'être visible....
Les exemples comme la municipalité toulousaine qui prone un second contournement autoroutier de Toulouse, pour le frêt, ne sont malheureusement pas uniques ...

Jerome | 14 mars 2008 à 12h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:feroutage

Bonjour,
Juste pour dire que le ferroutage oui mais avec l'entreprise française de renom la plus expérimentée dans le domaine routier et ferroviaire et la mieux placée pour développer ce mode écologique.
Bonne journée

JM01 | 14 mars 2008 à 15h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…