Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Chantal Jouanno remplace Michèle Pappalardo

Par décret en date du 31 janvier 2008, Michèle Pappalardo, présidente de l'ADEME depuis 2003 est remplacée par Chantal Jouanno, conseiller développement durable à l'Élysée.

Nomination  |  Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Michèle Pappalardo, présidente de l'ADEME depuis 2003, a quitté ses fonctions pour devenir commissaire du développement durable au ministère de l'environnement, du développement et de l'aménagement durables (Medad). Sa tache, depuis le 8 janvier dernier : mener à bien la réorganisation du ministère et veiller à l'association des compétences nécessaires à la prise en compte du développement durable dans les politiques gouvernementales.

Elle est remplacée par Chantal Jouanno, conseiller développement durable à l'Élysée. En effet, par décret en date du 31 janvier 2008, sont nommés membres du conseil d'administration de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie :

-Mme Chantal Jouanno, administratrice civile hors classe, sur proposition du ministre chargé de l'environnement.
-M. Pierre-Franck Chevet, directeur général de l'énergie et des matières premières, sur proposition du ministre chargé de l'énergie.
-M. François Clin, directeur adjoint de département à la direction générale de la recherche et de l'innovation, sur proposition du ministre chargé de la recherche.
-Mme Régine Bréhier, directrice de la recherche et de l'animation scientifique et technique, sur proposition du ministre chargé des transports.
-Mme Sophie Delaporte, directrice, adjointe au directeur général de la santé, sur proposition du ministre chargé de la santé.
-M. Jean-Marie Aurand, directeur général des politiques économique, européenne et internationale, sur proposition du ministre chargé de l'agriculture.
-M. Vincent Berjot, sous-directeur à la direction du budget, sur proposition du ministre chargé du budget.

En qualité de représentants des collectivités locales :
-Mme Agnès Thibal, vice-présidente du conseil régional du Centre.
-M. Gérard Bernheim, vice-président du conseil général de Seine-et-Marne.
-M. Bernard-Alain Charrier, maire de Nersac (Charente).
En qualité de personnalités qualifiées ou de représentants d'associations de protection de l'environnement agréées au titre de l'article L. 141-1 du code de l'environnement ou de représentants de groupements professionnels intéressés

Au titre de l'environnement :
-M. Michel Dubromel, représentant de l'association « France nature environnement », M. Jean Jouzel, directeur de recherches au Commissariat à l'énergie atomique et M. Alain Maugard, président du Centre scientifique et technique du bâtiment.

Au titre de l'énergie :
-M. Jean-Pierre Clamadieu, président de la commission « développement durable » du Mouvement des entreprises de France, et M. Nicolas Garnier, délégué général de l'Association nationale des collectivités territoriales et des entreprises pour la gestion des déchets et de l'énergie.

Agée de 38 ans, ancienne élève de l'ENA (1997-1999), Chantal Jouanno était précédemment conseillère pour le développement durable à la présidence de la République, chargée notamment de suivre le Grenelle de l'environnement, après avoir été directrice de cabinet du président du conseil général des Hauts-de-Seine et avoir occupé un poste de conseillère au développement durable et à la sécurité routière au cabinet du ministre de l'Intérieur.
Sous-préfet, directrice de cabinet du préfet de la région Poitou-Charentes au début de sa carrière en 1999, elle a été successivement conseillère auprès du directeur central de la sécurité publique puis chef de bureau des statuts et de la réglementation des personnels territoriaux à la direction générale de Collectivités locales (DGCL) avant de rejoindre en 2003 les services du ministère de l'Intérieur en tant que chargée de mission à la direction générale de la Police nationale et d'intégrer le cabinet du ministère de l'intérieur. Chantal Jouanno prend la direction de l'ADEME à un moment clé pour l'Etablissement qui mobilise ses capacités d'expertise et d'intervention pour la mise en oeuvre opérationnelle des mesures du Grenelle de l'environnement.

Sur le même sujet

Textes Réglementaires

Décret du 07/02/2008 - DEVP0802669D

Réactions2 réactions à cet article

 
défense de l'environnement ?

L'ADEME va-t-elle maintenant devoir tenir le discours que le nucléaire est une énergie renouvelable ? Pourvu que le réalisme scientifique tienne bon.
Puisse la vie aussi obtenir la loyauté de Chantal Jouanno. Qui lui doit tellement plus qu'à Sarko.
Puisse le cerveau de Chantal Jouanno surpasser souvent la peur (La peur de manquer.La peur de patienter. La peur d'être liée à la nature.).
il parait que les voeux se réalisent, alors pourquoi ne pas former ces voeux-ci ?

gewurtz | 28 février 2008 à 00h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Energies renouvelables

Pour Chantal JOUANO ADEME , Bonjour :
Pourquoi ne faisons nous pas avec l'eau ce que nous faisons avec l'air, (eoliennes). Je propose de parsemer nos fleuves de turbines que nous pourrions appeler "Aquaiennes". Le Rhone p.ex pourrait fournir beaucoup de kw. Cette idée pourrait de plus créer des emplois. developpement d'abord, puis fabrication, exploitation, entretien.

Si mon idée vous plait, je pourrais la compléter sous la forme d'une spécif d'objectif et vous l'envoyer.

A votre disposition. Bravo our votre dernière intervention sur
France Inter et sa clareté.

René DOURIN - 79 ans - Informaticien retraité - Expérience en contrôle de processus.

rene | 18 novembre 2008 à 10h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager