En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Afrique : un premier fonds de microfinance pour les petits producteurs en agriculture durable

Agroécologie  |    |  Angela Bolis Actu-Environnement.com

Le Fonds européen de financement solidaire pour l'Afrique (Fefisol) a été lancé par la Banque européenne d'investissement (BEI), avec l'Agence française de développement (AFD) et un consortium d'institutions de développement, d'investisseurs sociaux et d'organismes de microfinance. Son ambition : soutenir les petites entreprises agricoles actives dans les domaines du commerce équitable et de la production biologique en Afrique, afin de répondre aux besoins des ménages ruraux pauvres et de favoriser les petits investissements agricoles. Le tout grâce à un budget de 15 millions d'euros.

Le Fefisol financera des institutions de microfinance et des organisations de producteurs sur place, dans des zones dépourvues de canaux conventionnels de crédit. Les prêts, en devise locale, bénéficieront d'un taux bonifié accordé par l'AFD. L'Agence absorbera également les pertes de change sur les devises locales.

Le Fonds s'appuie notamment sur l'expérience de l'association française Solidarité internationale pour le développement et l'investissement (Sidi), de l'institution belge de développement Alterfin, et de l'organisme italien Etimos. SOS Faim et le Réseau africain de microfinance apportent également leur appui, aux côtés d'organisations spécialisées dans le commerce équitable implantées en Afrique.

Réactions4 réactions à cet article

 

Je suis agroécologiste au Togo en Afrique de l'ouest. Installés en maraîchage bio, (organisé en AMAP), nous cultivons par ailleurs des arbres fruitiers et des produits vivriers. L'élevage de petits ruminants nous permet d'obtenir du fumier, indispensable pour le compostage.

Je souhaite mieux connaître votre institution et ses modalités de soutien aux petites entreprises agricoles.
abalo

BIOVA-TG | 28 juillet 2011 à 00h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je souhaite me lancer dans l'agroécologiste au Cameroun.
Merci de me renseigner un peu plus sur le Fefiso et les modalités pour obtenir un soutien.

Ritzser

ritz | 29 juillet 2011 à 01h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

oui,aidons nos freres africains
mais l'argent n'est pas tout
ce qui ne sert plus en europe pourrait etre réutilisé ailleur...
un vélo peut faire la fortune d'un africain...
une voiture/un bateau, celle d'un village ...
chez nous tout ceci est impitoyablement jeté et broyé

mederic | 07 août 2011 à 17h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je suis présidente d'un réseau de femme en zones rurales qui sont spécialisees dans l'agriculture bio au cameroun.je voulais savoir la démarche à suivre pour obtenir l aide de Fefisol
salutations

ASEFED | 20 avril 2012 à 10h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager