En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

37,5 millions d'hectares bio cultivés dans le monde fin 2009

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

A l'occasion de son séminaire annuel tenu le 23 février au salon de l'agriculture de Paris, l'Agence bio a communiqué les derniers chiffres de la bio dans le monde et en Europe.

Résultats : la surface mondiale cultivée certifiée bio est estimée à 37, 5 millions d'hectares fin 2009, a précisé Elisabeth Mercier, directrice de l'Agence Bio, s'appuyant sur les statistiques de l'Institut de recherche de l'agriculture biologique (FiBL) et de l'IFOAM (Fédération internationale des mouvements d'agriculture biologique). Soit une hausse de deux millions d'hectares ( 6%) par rapport à 2008. 1,8 millions de fermes bio ont été recensées dans 160 pays fin 2009 (contre 1,4 millions en 2008), soit une augmentation de 31%. La majorité se trouve dans les pays en développement. 42% des exploitations bio sont situés en Asie (plus de 766.000 fermes essentiellement en Inde) et 28% en Afrique ( plus de 500.000 fermes réparties en Ouganda, Tunisie ou Ethiopie…) , a souligné Mme Mercier.

9,3 millions d'hectares étaient certifiés bio fin 2009 (+12% par rapport à 2008), selon elle, par plus de 200.000 fermes en Europe (dont l'UE : Espagne, Italie , Autriche, Allemagne, Royaume uni, Suède…) outre la Suisse.

La plus grande part de la surface biologique mondiale se trouve en Océanie (33 %), suivie de l'Europe (25 %) et de l'Amérique latine (23 %). L'Australie est le pays qui a la plus grande surface bio (12 millions d'hectares), suivie de l'Argentine (4,4 millions d'hectares) et des USA (1,9 millions d'hectares).

Un marché mondial de 40 milliards d'euros

Le marché mondial des produits bio n'est pas en reste et progresse également ''de 5% en 2009''. Il est évalué à 40 milliards d'euros (55 milliards de dollars US) fin 2009. Les Etats-Unis, avec 25 milliards de dollars dépensés, et l'Europe avec plus de 18 milliards d'euros sont les principaux marchés. L'Allemagne venant en tête du marché européen avec un chiffre d'affaire de 5,8 milliards d'euros en 2009, suivie de la France (3 milliards d'euros), la Grande-Bretagne (2,1 milliards d'euros).

Mme Mercier a également rappelé les chiffres 2010 de la bio en France ''qui poursuit son développement''. Alors qu'ils étaient 16.446 producteurs bio fin 2009, ils sont désormais 20.600 fin 2010. Les surfaces bio se sont aussi accrûes de 23,5% en 2010 par rapport à 2009, soit 836.000 hectares au total. Près de 3% de la surface agricole utile (SAU) ont été dédiés à la bio fin 2010 (contre 2,46% en 2009) alors qu'on reste loin des 6% de SAU bio prévus dès l'an prochain dans le cadre du Grenelle…

Réactions1 réaction à cet article

 

En 2010, 148 millions d'hectares de cultures OGM dans le monde (+10 % par rapport à 2009) ! Cela dit bien qui va gagner la course à la fin.

Penicillium roqueforti | 25 février 2011 à 17h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager