Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Martin Guespereau est nommé directeur général de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse

Martin Guespereau, 36 ans, ancien élève de l'Ecole polytechnique, ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts et diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a été directeur général de l’Agence de l’eau Rhône- Méditerranée et Corse.

Nomination  |  Eau  |    |  Actu-Environnement.com
   
Martin Guespereau est nommé directeur général de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse
© Agence de l'eau Rhône- Méditerranée et Corse
   

Martin Guespereau entre en 2000 au ministère de l'Environnement comme économiste dans la délégation française lors des négociations internationales sur la lutte contre le changement climatique. Il devient ensuite Chef du service régional de l'environnement industriel à la DRIRE de Picardie jusqu'en 2003 puis, rejoint la direction du Trésor du ministère des Finances où il est responsable de la politique financière pour la zone Afrique du Nord /Moyen-Orient.

En décembre 2004, il devient conseiller technique « santé environnement » de Philippe Douste-Blazy, ministre de la Santé, puis conseiller technique « crises sanitaires » de Xavier Bertrand, son successeur, et enfin de Philippe Bas. En mai 2007, il est appelé comme conseiller technique « écologie et urbanisme » au cabinet du Premier ministre, François Fillon, où il a coordonné l'action gouvernementale lors du Grenelle de l'environnement.

Il était depuis fin 2008 directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail. Il succède à Alain Pialat qui a pris sa retraite en février dernier, après six années à la tête de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse.

L'Agence de l'eau emploie 400 personnes et dispose d'un budget annuel de 490 millions d'euros. Elle est intégralement financée par des redevances de type « pollueur-payeur » ou « préleveur-payeur ». Elle redistribue ces ressources en aides pour lutter contre la pollution de l'eau et protéger les milieux aquatiques.

Elle couvre le territoire Corse et le bassin hydrographique Saône-Rhône, les fleuves côtiers du Languedoc-Roussillon, de Provence-Alpes-Côte d'Azur, le littoral méditerranéen.

Elle organise une concertation entre les collectivités territoriales, les usagers et l'Etat sur la politique de l'eau et s'appuie sur 2 comités de bassin, pour le bassin "Rhône-Méditerranée" et la Corse. L'Agence dispose d'un statut d'établissement public, relevant de la sphère du ministère chargé de l'écologie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Tableau de bord Eau potable : maximiser le rendement de réseau FluksAqua