En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Agence de l'eau Rhin-Meuse veut élargir ses aides pour accompagner la reprise

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Le conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhin-Meuse a adopté son plan d'aide « Eau 2021 » pour stimuler la relance de l'activité économique du secteur de l'eau.

Son objectif : soutenir à court terme l'effort de reprise économique national en finançant des travaux d'assainissement et d'alimentation en eau potable nécessaires dans les territoires, mais également soutenir une transition écologique des territoires, comme des activités économiques.

Il élargit notamment pour cela des aides prévues dans son 11e programme d'intervention (2019-2024).

En mai, de premières mesures de soutien avaient été actées en urgence, notamment pour la gestion des boues de station d'épuration.

Cette seconde phase bénéficiera de 60 millions d'euros supplémentaires. Les demandes d'aides devront être déposées au plus tard le 30 septembre 2021. Ce plan d'aide découle de l'action des comités de bassin pour accompagner la relance du secteur de l'eau. Bercy vient en effet de donner son aval pour que les agences de l'eau puissent décaisser de leurs fonds propres 500 millions d'euros au total.

L'Agence ciblera trente mesures, dont la sécurisation de l'approvisionnement en eau potable, l'amélioration des systèmes d'assainissement, l'intégration de solutions fondées sur la nature dans l'aménagement urbain, le soutien à une transition agricole vers des approches agroécologiques ou biologiques, ou pour les entreprises d'amélioration de leurs pratiques.

Autres pistes envisagées : l'intégration des surcoûts Covid-19 liés à la protection sanitaire des intervenants dans l'assiette des travaux éligibles, mais également le lancement d'un appel à manifestation d'intérêt pour préparer un plan eau et santé post crise de la Covid-19.

Des plans similaires ont aujourd'hui pour l'instant été adopté par les conseils d'administration des agences de l'eau Adour-Garonne et Seine-Normandie. Les plans des autres agences de l'eau devraient suivre prochainement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager