En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un million d'hectares dédiés à la bio en France

Agroécologie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Selon les derniers chiffres dévoilés le 1er juin par l'Agence bio, l'agriculture biologique poursuit sa dynamique de croissance en France. Le nombre total d'opérateurs bio (producteurs, préparateurs et distributeurs) est en hausse de 14% par rapport à 2010 pour atteindre 35.271 opérateurs engagés fin 2011.

23.135 exploitants bio ont également été recencés par l'agence fin 2011 représentant 4,5% des exploitations françaises. Soit une progression annuelle de 12,3%.

3,5% de SAU

Côté surfaces : 975.141 hectares ont été dédiés à la bio (+15,3% par rapport à 2010) dont 699.300 ha certifiés, le restant en conversion. Au cours de ce premier semestre 2012, ce chiffre est passé à "1 million d'hectares", s'est félicitée l'agence. Malgré ce développement, seulement 3,5% de la surface agricole utile (SAU) nationale étaient bio. L'objectif de 6% prévus en 2012 par le Grenelle ne sera donc pas atteint, l'agence Bio tablant sur 4% de SAU cette année. La France est également très loin de l'objectif de 20% de la SAU en 2020. Pour y parvenir, la fédération nationale des agriculteurs biologiques (Fnab) a appelé fin mai le nouveau gouvernement à "consacrer 20% du budget du ministère de l'Agriculture" à la bio. Parmi les 20 propositions de la fédération figurent la mise en place de dotation de réseaux d'accompagnement des producteurs ou encore la création d'un fonds de garantie à l'investissement.

Toujours plus de consommateurs

Alors que les consommateurs restent toujours plus demandeurs, la France continue à importer 32% des produits bio. Selon l'Agence, le marché du bio a progressé de 11% par rapport à 2010 avec un chiffre d'affaires de 4 milliards d'euros en 2011.

84% des ventes ont été réalisés via les grandes surfaces et les magasins spécialisés, 11% directement du producteur au consommateur et 5% par les artisans commerçants. Parmi les produits prisés, "les ventes de surgelés et de produits traiteurs ont presque triplé de 2007 à 2011. Les ventes de fruits et légumes ont été multipliées par 1,6%, celles des vins par 1,4%".

La demande de produits biologiques en restauration collective (établissements publics ou privés, hôpitaux, cantines scolaires…) reste également en progression. La restauration collective a consacré 158 M€ à l'achat de produits bio en 2011. Un chiffre en hausse de 21% par rapport à l'année précédente. 6 restaurants collectifs sur 10 proposent de la bio à leurs convives. Les aliments bio n'ont toutefois représenté que 2,1% du total des achats alimentaires dans ces établissements. L'objectif de 20% de produits en restauration collective fixé en 2012 est lui aussi hors de portée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…