En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Transition agricole : les filières peinent à se mettre en marche

Le gouvernement ne cesse de le marteler : les plans de filières doivent permettre d'organiser la transition agricole en matière de réduction des phyto, d'augmentation du bio… Mais les interprofessions manquent cruellement d'ambition en la matière…

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 34.200.222.93
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Depuis l'ouverture des discussions sur la transition agricole et l'organisation des Etats généraux de l'alimentation, le gouvernement mise sur les plans de filières pour que celles-ci se mettent en ordre de marche et organisent leur propre transition. Les interprofessions ont en effet été chargées d'élaborer elles-mêmes des plans de développement et de transformation des filières agricoles et agroalimentaires. "Ces contrats de filières doivent permettre de fixer des objectifs de...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager

A lire aussi