En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Agroécologie : la Bretagne et la Nouvelle-Aquitaine veulent expérimenter des contrats de territoire

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

À l'issue d'un séminaire de travail interrégional, organisé les 28 et 29 novembre à Brest, les Régions Bretagne et Nouvelle-Aquitaine lancent un chantier pour accélérer la transition agroécologique.

Depuis 2014, les Régions sont autorités de gestion des fonds européens pour le développement rural, qui attribuent, notamment, les aides pour les mesures agri-environnementales et climatiques (MAEC) et l'agriculture biologique. Mais elles veulent aller plus loin dans l'accompagnement des agriculteurs et demandent au Gouvernement d'expérimenter une régionalisation de la politique agricole commune (PAC).

Dans ce cadre, elles proposent la création de « contrats de transition agroécologique », « véritable porte d'entrée pour accompagner les agriculteurs dans ces étapes de transition, les soutenir dans des investissements matériels et immatériels (prise de risque liée à la transition, rémunération des services environnementaux rendus par ces systèmes agricoles...) ». L'objectif serait d'accompagner les transitions vers l'agriculture biologique, les systèmes herbagers ou des systèmes de production labellisés (label haie, Haute Valeur Environnementale…).

Mais aussi d'imaginer « des formes de contractualisation intégrant exploitants, territoires et filières vers des systèmes plus durables », répondant à des problématiques telles que l'autonomie en protéines végétales et fourrages, le développement des énergies renouvelables dans les exploitations (excluant les cultures énergétiques dédiées), la préservation, voire la restauration, des potentiels agronomiques des sols, la sortie des pesticides de synthèse ou encore la préservation de la biodiversité et des pollinisateurs.

Les deux Régions proposent enfin de lancer un observatoire interrégional, ouvert à l'ensemble des parties prenantes, pour suivre les résultats des politiques mises en œuvre en termes de transition agricole.

Réactions1 réaction à cet article

 

La Région Bretagne devrait d'abord mettre de la cohérence dans son fléchage d'aides à l'agriculture régionale : elle ne peut à la fois prôner l'indispensable transition agroécologique et soutenir à bout de bras de gigantesques projets de poulaillers et porcheries industrielles dont plus personne ne veut à part les barons de la FRSEA Bretagne. Sa main droite ne peut continuer à ignorer ce que fait sa gauche !
La Bretagne et les bretons méritent une orientation 100 % transition agroécologique et l'abandon du soutien de la Région au modèle agricole qui a dégradé leur image, leur eau, leurs sols et leur biodiversité.

Pégase | 05 décembre 2019 à 09h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager