En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'aide aux travaux d'insonorisation des logements de riverains d'aéroports est reconduite

Risques  |    |  Pierre Emmanuel BouchezActu-Environnement.com

Par un décret publié le 3 mars, le gouvernement a reconduit la prise en charge à 100% des travaux d'insonorisation des logements des riverains d'aérodromes jusqu'au 31 décembre 2014.


Les riverains peuvent, à leur demande, recevoir 20% de l'aide dès la notification de la décision d'attribution, en vue de verser des acomptes aux entreprises.

Cette prise en charge, qui ne couvrait que 80% des travaux jusqu'en 2011 (95% en cas de demande groupée), avait été portée à 100% en décembre 2012, à condition que le demandeur d'aide recourt à une assistance à maîtrise d'ouvrage.

Cette hausse de l'aide ne devait durer que jusqu'au 31 décembre 2013, afin "d'inciter les riverains subissant des nuisances sonores aériennes à prendre rapidement la décision d'entreprendre des travaux d'insonorisation", indique le ministère de l'Ecologie.

Cependant, les nuisances aéroportuaires demeurent problématiques en France, tandis que les conséquences sanitaires de l'exposition au bruit sont réelles. De ce fait, si la régulation des nuisances sonores pose des difficultés, le gouvernement se doit de continuer à agir sur l'isolation des habitations des riverains d'aéroports.

Réactions2 réactions à cet article

 

il n'indiquent pas si les subventions sont accordées aux propriètaires de maisons ou logments construits APRES la création de l'Aéroport. Donc en connaissance de cause ce qui serait pour le moins anormal.
En réalité il y a pour un certains nombre de cas une défaillance de l'administration qui a accordé des permis de construire dans des zones ou le problème existait déjà ou pouvait survenir avec une simple augmentation du traffic. C'est ce qui pourrait, à la rigueur, expliquer les subventions.

ami9327 | 06 mars 2014 à 11h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Dans les Plans d'Exposition au Bruit qui encadrent les constructions de nouveaux logements autour des aéroports, il y a des zones où leur construction est interdite et d'autres où elles sont autorisées mais soumises à des mesures d'isolation acoustique.
On peut donc recevoir ces aides aussi pour des logements neufs.

Gaet | 07 mars 2014 à 20h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…