En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bruxelles débloque 10,6 millions d'euros pour les apiculteurs français d'ici 2016

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a salué le 22 juillet la décision de la Commission européenne de porter à près de 100 millions d'euros le budget du programme apicole européen sur la période 2014-2016.

Sur une enveloppe globale de 99,3 M€, la France obtient 10,6 M€, soit 3,53 M€ par an sur trois ans, s'est félicité le ministre. Ces fonds doivent compléter à 50% des enveloppes nationales et visent à soutenir la production et la commercialisation des produits apicoles.

Les crédits européens permettront d'alimenter le plan français, doté de 40 millions d'euros d'ici 2015, visant à structurer une filière apicole "durable", présenté en février par le ministre. Ce sont donc 7,05 M€ par an "qui reviendront au programme apicole français sur trois ans", assure le ministère.

Ces crédits "en hausse par rapport à ceux actuellement mobilisés faciliteront l'atteinte des objectifs du plan de développement durable de l'apiculture, et confortent la France dans son ambition de développer cette filière", a déclaré Stéphane Le Foll.

Le programme apicole européen sera appliqué en France dès le 1er septembre 2013.

Réactions4 réactions à cet article

 

Quelle mauvaise foi, d'un coté on se félicite d'un plan apicole durable, et de l'autre on fait tout pour que le verdissement de la PAC et la limitation de l'utilisation des phytos soit effective, belle mentalité d'hypocrite (ou de politique c'est pareille)

lio | 24 juillet 2013 à 10h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il fallait lire:" ne soit pas effective", bien sur

lio | 25 juillet 2013 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour
nous sommes un groupe des villeois vivant en RDCongo trés interesé à fair l'élevage des abeilles pour avoir du miel afin de notre survi mais manquant les materiels moderne nous voudrions votre aide sur le plan financier et encadrement technique des villageois sur terrain.Quelles sont vos conditions ?

Richard | 08 août 2013 à 11h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Apinov est donc une société privée.. et c'est bien regrettable... comment faire confiance à ses résultats??.. car on sait trop les collusions actives qui se passent pour servir les intérêts privés.. Si demain d'importants moyens en provenance des fabricants de produits phytosanitaires entrent dans le capital d'Apinov (si ce n'est déjà fait) que croyez vous qu'il se passera ???

steffx13 | 18 septembre 2013 à 09h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager