En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Air intérieur : les bâtiments performants en énergie respireraient mal

L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur a présenté ses premiers résultats de mesures des polluants des bâtiments performants en énergie. Il constate une présence de moisissures et des concentrations élevées de trois substances chimiques.

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 35.172.233.2
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Environnement & Technique N°369 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°369
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (Oqai) a présenté le 23 mars les premiers résultats de son étude, lancée en 2012, visant à analyser les substances polluantes et les niveaux de confort des bâtiments d'habitation performants en énergie, neufs ou nouvellement rénovés. L'Oqai précise que ces résultats ne sont pas, à ce stade, généralisables à l'ensemble des bâtiments performants, "ils permettent en revanche d'apporter des premiers indicateurs utiles". Logements neufs et...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager