Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un guide sur les lichens pour apprécier la qualité de l'air

Risques  |    |  Déborah Paquet  |  Actu-Environnement.com

L'Association de surveillance de la qualité de l'air Air Lorraine a publié un guide sur la reconnaissance des lichens considérés comme des indicateurs de la qualité de l'air. Quatorze espèces de lichen sont ainsi répertoriées. Une photo permet d'identifier le lichen, de connaître son lieu de vie et surtout de savoir s'il est sensible ou non à la pollution atmosphérique. Pour ce faire, un pictogramme allant de rouge à vert signale si l'espèce est résistante à la pollution azotée, si elle supporte une pollution azotée moyenne et enfin si elle est sensible à l'azote. Dans ce dernier cas, la présence de l'espèce (telle que la parmélie grisée, le lichen pulmonaire ou le corail des arbres) signifie que l'air est de bonne qualité. Deux autres symboles précisent si l'espèce est indicatrice du changement climatique et des vieilles forêts.

Cet outil rentre dans le cadre d'un processus de biosurveillance, en complément des 150 capteurs répartis en Lorraine. Il peut être utilisé sur l'ensemble du territoire. Le guide a été écrit en partenariat avec le parc naturel régional des ballons des Vosges et le CPIE des Hautes-Vosges. Il a pour but de "sensibiliser et faire participer le public à la préservation et au suivi de la qualité de l'air en Lorraine".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager