En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Poissy mise sur le puits de carbone pour purifier son air

La Ville de Poissy a inauguré un puits de carbone, fruit d'un partenariat entre Suez et Fermentalg. Conçue pour améliorer la qualité de l'air, l'installation permet surtout de sensibiliser la population au changement climatique.

Reportage vidéo  |  Risques  |    |  Rémi PinActu-Environnement.com

Après les puits de carbone dans le quartier Alesia à Paris, et sur la station d'épuration de Colombes (Hauts-de-Seine), une nouvelle installation vient d'être inaugurée à Poissy (Yvelines). Fruit d'un partenariat entre Suez et Fermentalg, société spécialisée dans les micro-algues, le système du puits de carbone est à l'étude pour son rôle contre la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique.

Erigé sur l'une des places les plus empruntées par les voitures, en face de la gare de RER, le puits de carbone prend la forme d'une colonne remplie d'eau dans laquelle des microalgues sont mises en culture. Eclairées en continu par un système de LED, les algues se multiplient et absorbent le CO2 par photosynthèse, ainsi que d'autres polluants atmosphériques tels que les particules fines (PM 10 et PM 2,5 ) ou encore le dioxyde d'azote (NO2). Le puits de carbone absorbe et traite plusieurs dizaines de m3 d'air par heure, il aurait une action équivalente à une centaine d'arbres.

Le puits de carbone est relié par le réseau d'assainissement à l'usine des Grésillons du SIAAP. La biomasse formée par les algues peut être évacuée via le réseau d'assainissement jusqu'à la station d'épuration, puis valorisée en biométhane.
L'installation restera un an à Poissy, la ville a signé une convention de location pour 20.000 euros. Des infographies sur la colonne permettent d'informer et de sensibiliser les habitants aux enjeux de la pollution atmosphérique et du changement climatique.

Réactions4 réactions à cet article

 

Laver plus vert !
Il pourront l'installer à coté de l'arbre à vent ...
Sinon, j'aimerais avoir un bilan, précisant la consommation électrique du machin, la quantité d'eau consommée, la quantité de carbone captée...
Vu d'ici je ne suis pas sûr que le titre "puits de carbone" soit justifié ..!
Avant de vouloir capter le carbone en ville, on devrait essayer d'en émettre moins, et si vraiment ils veulent en capter, qu'ils plantent des haies d'essences locales, c'est bon pour la biodiversité et la qualité de l'eau, et avec 20 000 € / an on peut déjà en planter un peu. En tout cas ça aura un effet plusieurs centaines de fois supérieur à ce truc inutile et moche.

Seb | 31 mai 2018 à 15h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Expérimentation intéressante ! 1 tel puits = 100 arbres, donc mieux car difficile de mettre 100 arbres aux endroits de centre ville très pollués.
C'est quoi le REX, bilan quantitatif, des étapes précédentes: "Après les puits de carbone dans le quartier Alesia à Paris, et sur la station d'épuration de Colombes (Hauts-de-Seine), une nouvelle installation vient d'être inaugurée à Poissy..." : nous aimerions savoir ce que les tests ont donné à Alésia:
- concentrations mesurées GES et particules AVANT puits installé(s)?
- concentrations mesurées GES et particules PENDANT les tests puits installés?
- concentrations GES et particules APRèS puits enlevés?
Suez doit avoir le bilan chiffré ! Merci Actu-Env et Remi de nous en informer.
Merci de nous tenir informé des résultats à Poissy en Nov 2018 à mi-parcours.
Salutations
Guydegif(91)

Guy | 04 juin 2018 à 17h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Suez n'a pas encore communiqué sur les résultats des puits de carbone installés ces derniers mois, mais nous évoquerons les résultats de l'expérimentation une fois que l'entreprise communiquera sur le sujet.
Cdt

Rémi Pin Rémi Pin
04 juin 2018 à 17h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci Rémi ! Bravo, ça c'est de la réactivité !
Réponse à 17:12 pour Question à 17:03 ! Chapeau.
Salutations
Guydegif(91)

Guy | 04 juin 2018 à 17h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rémi Pin

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…