En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Aires marines protégées : le plus grand parc naturel français créé en Nouvelle-Calédonie

Biodiversité  |    |  Pierre Emmanuel BouchezActu-Environnement.com

Le parc naturel de la mer de Corail a été créé par un arrêté du 23 avril 2014, à l'occasion d'une réunion du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Le périmètre du parc couvre la totalité de la zone économique exclusive, des eaux territoriales et des îles et îlots placés sous l'autorité du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, totalisant ainsi près de 1,3 million de km2, soit trois fois les eaux métropolitaines.

De ce fait, selon le gouvernement, 16% des eaux françaises sont protégées, contre seulement 4% auparavant. L'objectif d'atteindre 10% d'Aires marines protégées (AMP) d'ici 2020, validé à Nagoya en 2010 et réaffirmé dans la déclaration d'Ajaccio, est donc atteint.

"Le parc naturel a pour ambition de protéger l'environnement marin, d'œuvrer au maintien des services rendus à l'homme par les différents écosystèmes présents dans son périmètre et de contribuer au développement durable des activités maritimes"indique le gouvernement.

Ce parc présente une biodiversité et des richesses naturelles considérables. "On trouve à l'intérieur du parc, des écosystèmes profonds, des écosystèmes pélagiques et des récifs coralliens. En outre, 25 espèces de mammifères marins, 48 espèces de requins, 19 espèces d'oiseaux nicheurs et cinq espèces de tortues y ont été dénombrées", indique le gouvernement.

La gestion sera partagée entre le gouvernement et un comité de gestion qui doit être créé "ces prochains mois". Ce dernier, coprésidé par le haut-commissaire de la République et le président du gouvernement de Nouvelle Calédonie, sera chargé d'élaborer le plan de gestion du parc.

"C'est pour moi une très grande satisfaction de voir le projet de parc naturel de la mer de Corail aboutir aujourd'hui. Depuis ma prise de fonction, mon gouvernement s'est pleinement mobilisé pour que la Nouvelle-Calédonie se dote d'une politique intégrée pour gérer les espaces marins placés sous sa coresponsabilité avec l'Etat", s'est félicité le président Harold Martin.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…