Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Albi pose la première pierre de sa nouvelle station d'épuration

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La Ville d'Albi a posé le 20 mars la première pierre de sa nouvelle station dépuration. Le démarrage des travaux de la station de traitement des eaux usées d'Albi a débuté fin octobre 2008 pour une durée de 18 mois.

 La nouvelle station d'épuration de la Madeleine traitera les effluents de 8 communes de la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois (Albi, Arthès, Cambon, Cunac, Lescure, Le Séquestre, Puygouzon et Saint-Juéry), portant sa capacité nominale à 98.000 Eh.

La station des eaux usées disposera d'un traitement des eaux ''poussé de type boues activées'' permettant cette fois de traiter non seulement la pollution carbonée mais également les pollutions azotée et phosphorée, a précisé la Communauté d'Agglomération de l'Albigeois, maître d'ouvrage. La filière de traitement des boues comprendra des équipements permettant déshydratation poussée (22% de siccité) et une unité de digestion des boues permettant de réduire volumes et une stabilisation de ces boues. Ces boues seront ensuite valorisées en agriculture centre de compostage permettant une transformation en un produit homologué et réutilisable, a indiqué la Communauté d'agglomération de l'Albigeois.

La nouvelle station d'épuration représente un investissement de 18.702.350 €HT.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

NG, microstation d'épuration Nouvelle Génération INNOCLAIR