En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Algues vertes sur les plages, c'est reparti !

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Avec le retour des températures estivales, reviennent également les problèmes de pollution aux algues vertes. Ainsi, la plage de Trezmalaouen sur la commune de Kerlaz (29) a été interdite d'accès par arrêté municipal, samedi 29 juin 2013. Les algues vertes, échouées jeudi soir, faute de pouvoir être ramassées, commençaient en effet à entrer en putréfaction. L'entreprise habilitée a finalement pu effectuer le ramassage lundi. La plage est désormais de nouveau accessible.

 

Réactions3 réactions à cet article

 

La France vient de nouveau de se faire planter ; sans amende pour le moment ; sur une vieille plainte, la commission ayant cherché à en éviter une plus récente et plus redoutable ; voir le site d'EELV Bretagne ;
Donc, comme pour le poisson sous taille en 2005, la satisfaction du ministère de l'agriculture et de la pêche va faire passer tout le monde à la caisse, y compris la gendarmerie et la justice ; combien de procès verbaux pour délit de pollution du milieu marin sur le fondement de l'article L 216 du code de l'environnement, et combien de poursuites engagées notamment sur le fondement de l'abus d'autorité, suite en particulier à la décision de la CAA de Nantes, du 2 décembre 2009 ? Et puis pourquoi les élus locaux bretons n'ont ils pas fait preuve d'autant d'empressements pour monte rune plateforme pénale que pour la pollution de l'Amoco Cadiz ou de l'Erika ? Voilà de bonnes questions pour le nouveau ministre de l'Ecologie, qui même avec 7% de moins a beaucoup de marge pour beaucoup mieux faire, à condition d'entrer dans le dur, y compris le pénal. y compris contre les autorités défaillantes et les co organisateurs en longue période de fraudes systémiques conduisant à dilapider les patrimoines naturels et publics. C'est un peu aussi l'intérieur et la justice.

Relire l'arrêt cour de cassation 'affaire 'Erika et l'on comprendra que les élus de l'ouest n'ont pas claironnés et les chambres d'agriculture ont fait profil bas, tiens sont elles flinguées comme les CCI

CURIA DURA LEX SED LEX | 02 juillet 2013 à 21h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est reparti pour une nouvelle saison au frais des citoyens électeurs contribuables (PAC, dégâts collatéraux) pollués - payeurs ! Merci aux lobbys (FNSEA, UIPP,...) et politiciens véreux !!!

Eau Pure | 03 juillet 2013 à 17h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Voilà un dossier sur lequel le nouveau ministre va pouvoir appliquer sa première déclaration ; mettre fin à la gabegie de moyens, mettre au pas l'Etat lui-même, exercer un contrôle effectif sur les opérateurs publics, notamment les chambres d'agricultures et autres satellites du ministère de l'agriculture, avoir une vraie politique pénale, y compris contre les autorités publiques ou assimilables défaillantes, et leurs incarnations ; il y a aura forcément des pendus à droite et à gauche pour les co organisateurs de cette fraude systémique au droit de l'UE, avec effectivement double criminalité environnementale ou financière, sans parler des victimes au sein de l'appareil public qui n'ont pas voulu en croquer et qui ont signalé la fraude organisée et relayée ; on est là dans la délictualité lourde contre les individus? en négation de tous les principes démocratiques ; enfin bon emploi des fonds structurels des financements publics associés, et de l'orientation de l'investissement privé : le verdissement de la PAC est un blanchiment du non respect de ce qui existe depuis vingt ans au moins en termes d'obligations juridiques environnementales.

Bataille navale, Brrrrr | 03 juillet 2013 à 20h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager