En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Aménagements légers sur le littoral : pas d'atteinte au principe de non-régression selon le Conseil d'État

Aménagement  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 34.200.222.93
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Par une décision du 10 juillet 2020, le Conseil d'État a rejeté la requête de France Nature Environnement (FNE), qui demandait l'annulation du décret du 21 mai 2019 qui étendait la liste des aménagements légers autorisés dans les espaces remarquables du littoral, en particulier aux canalisations nécessaires aux services publics ou aux activités économiques. La fédération d'associations de protection de la nature estimait que cette extension violait le principe de non-régression de la...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager