Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Trois constructeurs automobiles écopent d'une amende de 875 M€ pour entente sur les systèmes de dépollution

Transport  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Après une enquête lancée en 2018, la Commission européenne vient de condamner trois constructeurs automobiles allemands pour entente sur les systèmes de dépollution. Daimler, BMW et le groupe Volkswagen (Volkswagen, Audi et Porsche) ont enfreint les règles relatives aux pratiques anticoncurrentielles en se concertant sur le développement technique dans le domaine de l'épuration des émissions d'oxyde d'azote. La Commission leur a infligé une amende de 875 millions d'euros. « La concurrence et l'innovation en matière de gestion de la pollution automobile sont essentielles pour que l'Europe puisse atteindre ses objectifs ambitieux du pacte vert. Et cette décision montre que nous n'hésiterons pas à agir contre toutes les formes d'ententes mettant en péril cet objectif », prévient Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission chargée de la politique de la concurrence.

Selon l'enquête, les constructeurs automobiles se sont régulièrement rencontrés dans le cadre de réunions techniques pour discuter du développement de la technologie de réduction catalytique sélective (SCR). La technologie SCR élimine les émissions d'oxyde d'azote (NOx) des gaz d'échappement des voitures à moteur diesel par l'injection d'urée (également appelée « AdBlue »). Les constructeurs automobiles se sont accordés sur les tailles et gammes des réservoirs d'AdBlue ainsi que sur la consommation moyenne estimée du produit. Résultat, cette collusion a privé les consommateurs de la possibilité d'acheter des voitures moins polluantes, alors que la technologie était à la disposition des constructeurs.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Economie circulaire : une expertise juridico-technique en droit des déchets LPA-CGR avocats