En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt une taxe sur les sacs plastique?

Gouvernance  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Selon l'AFP, la commission des finances de l'Assemblée nationale a adopté le 21 octobre un amendement qui propose d'instaurer une taxe de 15 centimes sur chaque sac de caisse en plastique non biodégradable et de 10 centimes sur chaque sac en plastique pour fruits et légumes.

Cet amendement proposé par l'UMP et le Nouveau Centre, qui doit encore faire l'objet d'un vote en séance publique dans le cadre du budget 2009, vise à favoriser l'utilisation de sacs en plastique biodégradables, qui permet d'éviter l'émission de 30 à 75% de dioxyde de carbone.

Un amendement critiqué par la FCD et le MEEDDAT

Les professionnels de la grande distribution ont aussitôt dénoncé ce projet. C'est aussi négatif et provocant que la taxe pique-nique, s'est insurgé Jérôme Bédier, le président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), en référence à un projet d'extension du bonus-malus à d'autres familles de produits que les voitures, finalement repoussé par le gouvernement, en septembre.C'est une taxe qui vient frapper le pouvoir d'achat alors qu'il y a aucune justification en terme d'environnement, a-t-il indiqué, promettant de répercuter cette taxe aux prix à la consommation.

D'après la FCD, la consommation actuelle de sacs plastique correspondrait à 20 % de celle d'il y a quatre ans, date à laquelle les distributeurs ont commencé à retirer les sacs en plastique des caisses.

De son côté, le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire a indiqué dans un communiqué qu'il ne partage pas la méthode proposée dans cet amendement qui n'est pas issue des discussions et conclusions du Grenelle de l'environnement. Le MEEDDAT juge préférable de laisser la profession s'organiser autour d'un objectif clair et partagé : réduire la production de sacs plastiques à usage unique qui ne sont pas biodégradables.

L'instauration d'une fiscalité trop fortement dissuasive sur des produits de grande consommation ne doit être mise en œuvre qu'en dernier recours, lorsque les démarches contractuelles ne donnent pas satisfaction, a précisé le MEEDDAT.

Le Ministère a également rappelé que la distribution de sacs de caisse à usage unique était passée de 10,5 milliards d'unités en 2002 à 2,1 milliards en 2007, soit 80% de baisse en 5 ans.

Réactions4 réactions à cet article

 
Sacs plastiques

On a pas encore pas compris : même biodégradable ,le sac est un déchet superfétatoire (que ce soit en production qu'en consommation) qui s'envole et souille les paysages ou les rues, et sont un danger pour les animaux.

J'ai dû mal à le faire comprendre même sur le marché ou les vendeurs sont "contents" de vous dire que c'est bio-dégradable.

Je garde les sacs en papier et les réutilise. Et j'ai toujours des cabas en tissu de préférence pour des petites charges ou le sac à dos pour plus et même les sacoches de vélo. Et la vie est plus belle.

nicopoum | 22 octobre 2008 à 20h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Pas d'autre solution que les taxes ?

Nous sommes submergés par les taxes,et cela devient insupportable de n'entendre que ça !
Je propose une autre solution : détaxer les sacs de caisse biodégradables. L'impact devrait être le même.

Enilevy | 22 octobre 2008 à 21h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Pas d'autre solution que les taxes ?

D'accord sur ce point : ras la marmite des taxes.
Il vaudrait mieux proposer de grands sacs suffisamment costauds pour être réutilisés un grand nombre de fois (exemple, Leclerc et Picard), ou des sacs en tissu, ou s'offrir des cabas (avec ou sans roulettes).
Les consommateurs peuvent aussi mettre quelques cartons dans leur coffre les jours de courses pour y déposer leurs achats et les ramener ensuite à la maison. La solution de la livraison des courses à domicile groupée entre plusieurs voisins est aussi envisageable.
Enfin bref, tout un éventail d'idées autres que le traditionnel appel au porte-monnaie, qui semble être la seule idée du gouvernement en ce moment (à ce stade, ça devient même une idée fixe).

Anonyme | 23 octobre 2008 à 11h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
c'est normal

vous trouvez normal que 95% des sacs plastiques sont utilisés qu'une fois ??

moi quand j'achete un sandwich, un kebab je prend toujours un plastiques pour mettre la nourriture dedans !
idem pour faire les courses

glepine | 23 octobre 2008 à 13h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…