En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réseaux électriques intelligents : nouvel appel à manifestation d'intérêt

Energie  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Dans le cadre du programme des Investissements d'avenir dédié aux réseaux électriques intelligents, le gouvernement lance, le 2 avril, un nouvel appel à manifestation d'intérêt. Ce programme, doté de 165 M€ au total, a déjà permis de soutenir seize projets depuis 2011, à hauteur de 83 M€.

Les projets devront permettre l'anticipation et l'adaptation des réseaux électriques de distribution au déploiement des véhicules électriques et hybrides rechargeables, mais aussi des énergies renouvelables grâce au pilotage du réseau. L'objectif est également de faciliter l'émergence de synergies entre les offres destinées aux consommateurs, d'expérimenter des modèles innovants pour les territoires électriques de demain (clusters énergétiques…) et de déployer des solutions adaptées aux marchés à l'export.

L'AMI est ouvert jusqu'au 11 septembre 2015, avec une clôture intermédiaire fixée au 9 janvier 2015.

Réactions3 réactions à cet article

 

Les "réseaux intelligents"ont pour vocation de pallier les DEFICIENCES DES PRODUCTEURS. Le déploiement des véhicules électriques va bouleverser les heures de pointes actuelles. Appliqué sélectivment aux bornes de recharges il sera peut-être possible de lisser la consommation. Mais cela se fera-t-il au détriment des usagers? La vraie solution pour les véhicules électrique ce sont les batteries INTERCHANGEABLES cela nécessite une normalisation des batteries afin de pouvoir changer le nombre de blocs necessaires. Cela permet a l'utilsateur d'être délivré du soucis de la recharge et au niveau national d'organiser la recharge pour consommer l'électricité la moins chère: Puisque les EnR sont intermittentes employons les batteries des véhicules électriques pour absorber cette énergie. Cela éviterai aux producteurs d'EnR de devoir s'équiper de capacités de stockage tout en ayant astucieusement reporté le problème sur les automobilistes électriques!!! (Ce sera possible et rentable une fois que le nombre de véhicules electriques sera "suffisant"= tres nombreux)
Sinon dépenser "autant d'argent" dans les réseaux intelligents c'est bien dommage... Mais avec les lobbys des équipementiers et une petite aide de RTEon comprends que le sujet revienne sans cesse.

ami9327 | 02 avril 2014 à 16h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Les réseaux intelligents doivent aussi pouvoir dialoguer, dans les ménages, avec des machines assez fortement consommatrices : lave linge, lave vaisselle, ballons d'eau chaude, congélateurs, recharge de la batterie du vélo électrique, ... dont la mise route et la progression du programme doit s'insérer lorsque la production devient disponible.
Le lissage de la consommation est à réaliser assez finement.

FH | 04 avril 2014 à 16h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@FH comme vous le rappelez utilement les réseaux intelligents entrainent l'installation chez l'abonné d'un système COMPLEXE d'interrupteurs télécommandé ET la mise en fonctionnement a des moments aussi quelconques qu'inattendus des appareils électriques dans la maison.
Cela s'ajoute au cout du fameux Linky

ami9327 | 07 avril 2014 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…