En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Investissements d'avenir : lancement d'un AMI dédié aux transports ferroviaires

Transport  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Dans le cadre des investissements d'avenir, les ministres de l'Ecologie, de l'Economie, de la Recherche, de l'Industrie et des Transports ont lancé le 19 septembre (jusqu'au 17 janvier 2012) un appel à manifestation d'intérêt (AMI) dédié aux transports ferroviaires. Il concerne le transport de personnes et de marchandises dans les milieux urbains ou interurbains, sur de courtes ou de longues distances.

''Le transport ferroviaire est considéré comme l'un des modes de transports terrestres les plus performants d'un point de vue énergétique et environnemental, notamment en matière d'émissions de gaz à effet de serre. Le développement de ce mode de transport, à l'échelle nationale comme européenne, représente donc un enjeu important pour la compétitivité de l'industrie française'', indique le communiqué de presse. Le 15 septembre dernier, le gouvernement a d'ailleurs lancé les Assises du ferroviaire afin de définir le modèle ferroviaire de demain.

Cet AMI permettra de soutenir la mise en place de démonstrateurs de recherche, de démonstrateurs préindustriels et des plateformes technologiques visant à améliorer l'efficacité énergétique par voyageur ou par tonne de marchandises transportée, réduire les nuisances (sonores, vibratoires, électromagnétiques) et apporter un haut niveau de sécurité.

Sont couverts par cet AMI : les matériels roulants (locomotives, automotrices, wagons, tramway, métro…), les équipements associés (essieux, roues, bogies, pantographes, freins…) et les composants électroniques de puissances spécifiques, les systèmes de signalisation et de contrôle-commande, les matériels ferroviaires qui permettent d'optimiser l'intermodalité entre le mode de transports ferroviaires et les autres modes et les interfaces à quai qui seraient nécessaires pour atteindre les objectifs fixés aux convois ferroviaires (efficacité, sûreté, sécurité). Sont recherchés aussi, les nouveaux services liés à l'application des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) (aide à la mobilité, localisation des moyens...).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager