En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Amiante : indemnisation du salarié

Risques  |    |  WK-hsqe.fr
La décision de reconnaissance d'une maladie professionnelle occasionnée par l'amiante, au titre de la législation française de Sécurité sociale, s'impose au Fiva (fonds d'indemnisation des victimes).

Peu importe, précise la Cour de cassation, que cette reconnaissance résulte d'une décision explicite ou qu'elle découle du non-respect par la caisse des délais de réponse qui lui sont imposés par les articles R. 441-10 et suivants du Code de la Sécurité sociale.

En l'occurrence, la prise en charge avait été acceptée par la caisse en raison d'une erreur « purement administrative » (non-respect du délai de trois mois pour statuer sur la demande) et contre l'avis de son propre service médical.

Pour les juges, ces circonstances ne permettent pas au Fiva de refuser l'indemnisation à laquelle les ayants droit peuvent prétendre.
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [6597] / utilisation du flux d'actualité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager