En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Aux Pays-Bas, l'ONG Les amis de la Terre menace d'attaquer Shell en justice

Gouvernance  |    |  Fanny RoussetActu-Environnement.com

Le 4 avril 2018, l'association Les amis de la Terre Pays-Bas ont mis l'entreprise Shell en demeure de cesser "ses activités climaticides". Cette action en justice est soutenue par Les amis de la Terre International et nombre de leurs 75 groupes membres. Si la firme n'obtempère pas dans les huit semaines, une procédure s'ouvrira contre elle. "Ce qui pourrait marquer un précédent juridique historique au niveau international", annonce l'ONG dans un communiqué.

Donald Pols, directeur de l'association aux Pays-Bas, explique que "depuis 30 ans, l'entreprise sait qu'elle contribue au dérèglement climatique, mais poursuit néanmoins ses activités d'extraction minière et gazière et investit des milliards dans la recherche et le développement de nouveaux combustibles fossiles ».

Les Amis de la Terre France ont également plusieurs fois épinglé les activités de Shell, pour sa responsabilité dans la marée noire permanente au Nigeria ou pour ses projets d'exploration et d'exploitation des gaz de schiste en Argentine notamment.

"Une action en justice pourrait ouvrir la porte à des actions similaires à l'encontre d'autres compagnies pétrolières, comme Total en France", indique l'association. Elle souligne aussi une nouveauté dans la démarche néerlandaise : "la demande ne repose pas sur une indemnisation pour des dommages subis [comme ce fut le cas à New-York ou au Pérou par exemple], mais sur une obligation de prévention pour ses activités à venir".

Pour Juliette Renaud, chargée de campagne sur la régulation des multinationales aux Amis de la Terre France, "le lancement de cette action contre Shell vient rappeler une fois de plus la nécessité de normes contraignantes pour mettre fin à l'impunité dont jouissent actuellement les multinationales". Karin Nansen, présidente des Amis de la Terre International, déclare quant à elle que "cette action en justice est importante pour les populations, où qu'elles se trouvent. (…) Ces poursuites nous permettront peut-être d'amener enfin Shell à répondre de ses actes".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Fanny Rousset

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…