En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Six ONG dénoncent les impacts environnementaux des investissements de 13 banques européennes

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Les Amis de la Terre France ont lancé le 25 juin avec cinq autres ONG membres du réseau international BankTrack1 , le site internet ''Secrets bancaires'' (www.secretsbancaires.fr), qui dénonce les investissements de 13 grandes banques européennes jugés contraires aux droits de l'Homme et soupçonnés de provoquer des dégâts environnementaux parmi lesquelles figurent les trois françaises BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole, précisent les Amis de la Terre dans un communiqué.

L'étude menée au sein du réseau BankTrack dévoile les liens financiers entre des grandes banques européennes et des entreprises blacklistées soutenant des dictateurs et provoquant des dégâts environnementaux irréparables ou produisant des armes aveugles, telles que les bombes à sous-munitions, explique Yann Louvel, chargé de campagne Finance privée aux Amis de la Terre.

Selon l'organisation environnementale, les 13 banques étudiées2 auraient octroyé 11,4 milliards d'euros de prêts et organisé et émis des actions et des obligations pour un montant total de 10,5 milliards d'euros. En outre, elles détiennent ou gèrent pour compte de tiers 17,7 milliards d'euros dans ces mêmes entreprises, soit une implication totale de plus de 40 milliards d'euros au cours des 4 dernières années, dénonce Yann Louvel.

Les ONG exigent des pratiques responsables et invitent le public à opter ''pour une banque éthique''. Pas d'argent pour les dictateurs, la destruction de l'environnement, les armes controversées et la violation des droits humains, demande Sébastien Godinot, coordinateur des campagnes aux Amis de la Terre.

Si le site (www.secretsbancaires.fr) présente avec les projets, les profils des banques et les liens financiers entre les entreprises et les banques, il invite également le public à demander aux banques ciblées de changer leurs pratiques.

Notes

1 - Les ONG Campagna per la Riforma della Banca Mondiale (Italie), Netwerk Vlaanderen (Belgique), Platform (Grande-Bretagne), SETEM (Espagne), Urgewald (Allemagne). 2 - Les 13 banques européennes étudiées sont : Santander, Barclays, BBVA, BNP Paribas, Citibank, Crédit Agricole, Deutsche Bank, ING, Intesa Sanpaulo, HSBC, RBS, Société Générale et UniCredit. 3 - le site internet

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager