En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les amphibiens et les reptiles sont plus menacés que les mammifères

Biodiversité  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Plus de la moitié des amphibiens (59 %) et 42 % des reptiles d'Europe sont en déclin. Pour 23 % des amphibiens et 21 % des reptiles, la situation est si grave qu'ils sont classés comme espèces menacées sur la liste rouge européenne. Ils seraient même plus menacés que les mammifères et les oiseaux d'Europe.

C'est ce que révèlent de nouvelles études réalisées à la demande de la Commission européenne par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), et présentées, le 22 mai dernier, à l'occasion de la Journée mondiale de la biodiversité. L'Europe méridionale est particulièrement riche en amphibiens, mais les changements climatiques et d'autres menaces exercent une lourde pression sur ses habitats d'eau douce, commente le docteur Helen Temple, coauteur d'une des études. Dans toute l'Europe, la croissance de la population humaine, l'intensification de l'agriculture, l'extension urbaine et la pollution font reculer la place des habitats naturels. Ce n'est une bonne nouvelle ni pour les amphibiens ni pour les reptiles.

Selon l'UICN, l'Europe abrite 151 espèces de reptiles et 85 espèces d'amphibiens. Six espèces de reptiles (lézard tacheté de Ténériffe (Gallotia intermedia) et le lézard des murailles des îles éoliennes (Podarcis raffonei) notamment), ont été classées comme espèces en danger critique d'extinction.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager