En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les taxes anti-dumping sur les ampoules basse-conso asiatiques sont prolongées

Les ministres des Affaires étrangères ont approuvé la proposition de la Commission de prolonger d'un an les droits anti-dumping imposés sur les ampoules électriques à économie d'énergie en provenance de Chine, Pakistan, Philippines et Vietnam.

Déchets  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Depuis 2001, l'Union européenne applique des droits anti dumping sur les ampoules basse consommation en provenance de la Chine, ces produits faisant l'objet de prix cassés sur le marché de l'Union européenne. Concrètement, cela signifie qu'à la suite d'une intervention de l'État ou d'autres distorsions du marché en Chine, ces produits étaient vendues à un prix inférieur à leur valeur réelle sur le marché européen. Dans ce contexte, et peu de temps avant que ces droits viennent à expiration en 2006, l'industrie communautaire a réclamé un réexamen au titre de l'expiration des mesures pour déterminer s'il convenait de prolonger les droits pour une nouvelle période de cinq ans.

Les ministres des Affaires étrangères ont finalement approuvé la proposition intermédiaire de la Commission pour prolonger d'un an les droits anti-dumping de 66 % imposés sur les ampoules électriques à économie d'énergie en provenance de Chine, du Pakistan, des Philippines et du Vietnam.

L'UE a indiqué chercher un équilibre entre les intérêts des consommateurs, des producteurs et des négociants des ampoules à basse consommation en prenant en considération les critères environnementaux. Cette décision s'applique également aux ampoules à basse consommation venant du Pakistan, des Philippines et du Vietnam, afin d'éviter le contournement des mesures par ces pays », explique l'UE.

La société italienne Targetti, qui fabrique des ampoules basse consommation en Chine, a exprimé son désaccord avec la décision européenne, et indiqué son intention de porter l'affaire devant la Cour de justice européenne.

Rappelons que l'association écologiste WWF avait appelé à supprimer ces taxes car une large utilisation de ces ampoules, qui consomment 20% de l'énergie nécessaire aux ampoules traditionnelles, contribuerait selon elle à réduire les émissions de gaz à effet de serre. L'association avait donc jugé décevante, injuste et incohérente cette prolongation. Selon le WWF, un passage rapide aux ampoules économiques permettrait d'économiser 23 millions de tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent de 0,5% des émissions européennes.

Réactions9 réactions à cet article

 
gabegie

comment prôner des réductions de pollution de toutes sortes et freiner de l'autre pied une diffusion massive de produits permettant au plus grand nombre de participer à cet effort; encore une fois le respecet de la vie et de l'environnement doit passer par un effort financier hors de propos par le commun des mortels consommateurs;
ceci n'empêche pas bien entendu un contrôle rigoureux et siné qua non de la fabrication et et des performances de ces appareils

lolo | 25 octobre 2007 à 08h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Et le mercure dans tout çà

Pour les économies d'énergie, nous sommes tous d'accord.
Pour l'élimination des quantités de mercure contenu dans ces lampes basse conso : qu'en est-il?
Quelle communication?
Quelle filière de recyclage?
Economie ne veut pas dire pollution...

Dans l'attente du respect de l'environnement.

1écocitoyen | 25 octobre 2007 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
bilan global?

en faisant venir ces ampoules de Chine, WWF a t'il compté les émissions liées au transport? j'aurai aimé connaitre la comparaison, même si la taxe parait absurde

Anonyme | 25 octobre 2007 à 12h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et le mercure dans tout çà

Du mercure dans les ampoules basse conso ? Je n' avais jamais entendu dire cela. Pouvez vous en dire plus ? Des adresses ou ce renseigner peut etre ?

Cordialement

boisonaute | 25 octobre 2007 à 12h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et le mercure dans tout çà

Eh oui voici les caraxtéristique d'une lampe PHILIPS Basse consommation:
MASTER PL-Electronic 33W/865 E27 230-240V 1CT PHILIPS
•Lampes à économie d'énergie non couvertes pour des utilisations professionnelles
Spécifications produits:
DONNÉES PRODUIT
Code commercial 210354 10
Code produit EOC 872790021035410
Nom produit MASTER PL-Electronic 33W/865 E27 230-240V 1CT
Désignation MASTER PL-E 33W/865 E27 230-240V 1CT/6
Type emballage 1 Boite
Pièces par pack 1
Config. Emballage 6
Packs par carton 6
Code barre produit 8727900210354
EAN 2
Code barre carton regroup. 8727900210361
Code usine 9297 491 97304 | 9297 491 97302
Code ILCOS FBT 35/65/2a-230/240-E27
Poids net unitaire 125.000 GR
Remplaçant
General Characteristics
Culot E27
Electrical Characteristics
Puissance lampe 33W
Tension 230-240V
Environmental Characteristics
Label d'efficacité energétique A
****Contient du mercure 1.41 mg ****
Light Technical Characteristics
Code couleur 865 [CCT of 6500K]
Indice de rendu des couleurs 76 Ra8
Désignation teinte lumière du jour
Température de couleur 6500 K
Flux lumineux lampe 2150 Lm

Voir ligne avec ****

Ce n'est pas de l'invention, c'est de l'information Produits chez un major de l'éclairage!

Donc les lampes basse conso ne se jettent pas n'importe où!

Réagissons ensemble

1écocitoyen.

1écocitoyen | 26 octobre 2007 à 18h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 
TAXE ANTIDUMPING AMPOULE ECONOMIE D'ENERGIE

OU en es-t on officiellement ?? s'arretent-t-elles en octobre 2008 ,,
mERCI

jean | 09 juin 2008 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et le mercure dans tout çà

Voilà une info qu'on cache soigneusement aux consommateurs.

Le problème est que notre société se bat pour consommer moins, et se jette sur la première fausse bonne idée venue (voir l'exemple des agro-carburants qui risquent d'affamer le monde et polluent pour leur production).

Il faudrait tout recycler, pour entrer dans un système en cicruit fermé: cela obligerait à surveiller sa consommation et provoquerait zéro déchets (donc zéro décharge ou incinérateur). Et le premier pour agir est le consommateur lambda, car els grandes sociétés vendent avant tout ce que le consommateur va acheter.

Mais c'ets tellement plus simple d'attendre que les firmes du CAC40 ou le gouvernement "agissent", en restant bien assis dans son sofa.

Incognito-écolo! | 09 juillet 2008 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:TAXE ANTIDUMPING AMPOULE ECONOMIE D'ENERGIE

Je me pose la même question.
Normalement le 17/10 mais je cherche le Jo en question.
Merci

Anonyme | 02 octobre 2008 à 19h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:TAXE ANTIDUMPING AMPOULE ECONOMIE D'ENER.

LA DATE D EXPIRATION EST CONFIRMEE AU 16/10 JO?

sbo | 12 octobre 2008 à 12h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager