En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

MaPrimeRénov' : tous les devis de travaux, signés après le 1er octobre, seront éligibles

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le plan de relance du Gouvernement prévoit de rehausser le budget de « MaPrimeRénov' » de 2 milliards d'euros sur 2021-2022 (contre 575 millions en 2020) pour aider les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leur logement.

Pour rappel, MaPrimeRénov' a été lancée le 1er janvier 2020 par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), réservée aux ménages modestes, pour financer leurs travaux d'isolation thermique (toiture, fenêtres, murs…) ou de changement de chaudières (pompes à chaleur, chauffage au bois…). Dès le 1er janvier 2021, cette prime deviendra accessible à tous les propriétaires.

Les conditions et les montants exacts des évolutions de MaPrimeRénov' seront précisés par le Gouvernement d'ici le 1er octobre. Les ménages et les copropriétés, jusqu'à présent non-éligibles, « peuvent d'ores et déjà engager une démarche de travaux », a annoncé l'Anah dans un communiqué. Ces ménages pourront déposer leur dossier de demande de la prime à partir du 1er janvier 2021. Tous les devis de travaux, signés après le 1er octobre 2020, seront éligibles à l'aide.

À partir du 1er janvier 2021, MaPrimeRénov' sera ouverte à l'ensemble des propriétaires occupants, « sans condition de revenus ». La prime sera également accessible à l'ensemble des copropriétés. Elle « viendra simplifier le financement des travaux grâce à une seule aide collective, versée au syndicat de copropriétaires, indépendamment des situations individuelles des copropriétaires, occupants comme bailleurs », a précisé l'Anah. Les propriétaires bailleurs pourront aussi bénéficier de MaPrimeRénov' « afin d'encourager la rénovation énergétique des logements du parc locatif privé ».

Un nouveau forfait de MaPrimeRénov' permettra aussi de financer « une rénovation globale de manière avantageuse », a indiqué l'Anah. Les ménages pourront également « obtenir un bonus », lorsque les travaux permettent de sortir leur logement du statut de « passoire énergétique » (étiquette énergie F ou G).

Depuis janvier 2020, plus de 55 000 ménages modestes ont déjà pu bénéficier de MaPrimeRénov'.

Réactions1 réaction à cet article

 

Voilà une très bonne chose car tout le monde doit pouvoir améliorer son isolation ou changer de chaudière sans attendre, l'urgence est là.

gaïa94 | 09 septembre 2020 à 18h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager