En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Anchois : pas d'accord franco-espagnol sur l'ouverture partielle de la pêche

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Le 25 juin 2007, Michel Barnier, ministre de l'agriculture et de la pêche a rencontré Joe Borg, commissaire européen chargé de la pêche et des affaires maritimes pour demander à la Commission la réouverture partielle de la pêche à l'anchois dans le golfe de Gascogne. La semaine dernière, le comité scientifique, technique et économique de la Pêche (CSTEP) de l'UE a demandé une prolongation de la fermeture de la pêche à l'anchois, instaurée en juillet 2005 jusqu'en juillet 2008 afin de protéger l'espèce. La Commission européenne avait demandé en préalable un accord franco-espagnol pour la réouverture partielle de la pêche. Michel Barnier s'est rendu hier à Madrid pour rencontrer son homologue Madame Elena Espinoza avec laquelle il a eu une discussion précise, difficile et approfondie au sujet de la mise en place de quotas pour la pêche à l'anchois, a indiqué un communiqué du ministère. À ce stade des discussions, une position commune entre la France et l'Espagne n'a pu être trouvée, a -t-il ajouté. La France demande le rétablissement d'un quota limité dès le deuxième semestre 2007 pendant une période de trois mois accompagnée d'un système d'observation et de contrôle spécifique. M. Barnier précise que la concertation se poursuit désormais avec la Commission européenne pour rechercher un accord qui permette aux professionnels de la pêche d'exercer leur activité tout en protégeant la ressource.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager