En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'éolien à nouveau dans la tourmente avec l'annulation du décret fixant les tarifs de rachat

Après la publication de l'étude de l'institut Montaigne et le projet de classement des éoliennes en ICPE, le secteur de l'éolien est à nouveau chahuté suite à l'annulation par le Conseil d'Etat du décret fixant les tarifs de rachat de l'électricité.

Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
L'éolien à nouveau dans la tourmente avec l'annulation du décret fixant les tarifs de rachat
© CSDA
   
Dans une décision rendue publique le 6 août dernier, le Conseil d'Etat a annulé le décret fixant les conditions d'achat de l'électricité produite par les éoliennes. Cette décision fait suite à une plainte déposée par l'association Vent du Bocage et se base sur un vice de procédure lors de la rédaction du texte. Le motif de cette annulation est en effet la consultation du conseil supérieur de l'électricité et du gaz en lieu et place du conseil supérieur de l'énergie.

Résultat, les projets de parcs éoliens qui devaient prochainement prendre forme sont suspendus, aucun contrat ne pouvant être signés, ce qui satisfait Jean-Louis Butré, président de l'association Vent du Bocage et de la Fédération Environnement Durable : la décision du Conseil devrait normalement entraîner l'arrêt des contrats de rachat d'électricité par EDF et la suspension du programme de construction demandée par le lobby des promoteurs qui fait actuellement fortune sur des bases tarifaires qui n'existent plus, a –t-il expliqué.

Mais le Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du territoire (MEEDDAT) se veut rassurant en rappelant que le Conseil d'Etat n'a pas remis en cause le niveau des tarifs mais bien la procédure. Il précise par ailleurs que les contrats d'obligation d'achat signés avec EDF et les distributeurs sur le fondement de l'arrêté du 10 juillet 2006 ne seront pas remis en cause. Les services du ministère travaillent d'ores et déjà à l'élaboration d'un nouvel arrêté, qui reprendra sur le fond les termes de l'arrêté du 10 juillet 2006, de manière à permettre aux nouveaux projets de bénéficier des mêmes conditions d'achat, prévient le ministère. Cet arrêté devrait être soumis au Conseil supérieur de l'énergie et à la Commission de régulation de l'énergie.

Une mésaventure de plus pour l'éolien

Qualifiée de péripétie désagréable par le président du Syndicat des Energies Renouvelables André Antolini dans le quotidien Le Monde, cette annonce intervient alors que l'éolien a été fortement remis en question dans une récente étude de l'institut Montaigne. Selon ce rapport, le développement du parc éolien français prévu par le Grenelle de l'environnement aurait pour conséquence un surcoût annuel moyen d'1 milliard d'euros d'ici à 2020 et de 2,5 milliards au-delà. Ce qui lui fait dire que le déploiement de l'éolien n'est pas la solution économique la plus appropriée pour la France. Importation des éoliennes, peu d'emplois créés sur le territoire, faible rentabilité… les critiques ne font pas défaut.

Outre cette étude peu flatteuse, les partisans de l'éolien ont dû également faire face à la proposition d'intégration des éoliennes dans les installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE). Ce projet de décret écarté lors du Grenelle de l'environnement mais à nouveau étudié, vise à soumettre à autorisation les éoliennes de plus de 50 mètres. Pour les professionnels du secteur et les associations, cette proposition est incompréhensible et inadmissible. Si ce projet aboutissait, une seule éolienne de 2 MW serait soumise à des contraintes et à des pénalités financières équivalentes voire supérieures à celles d'une centrale thermique (gaz, charbon ou fioul) de 500 à 1000MW !, expliquent-ils dans un communiqué.
Pour l'instant cette proposition de décret n'a fait l'objet d'aucune décision et aucune date n'est avancée.

Réactions30 réactions à cet article

 
Incompréhension

Je ne comprend pas que des associations dite environnementales, en tout cas quand on lit leurs nom c'est ce que l'on croit, ne favorise aps les énergies renouvelables.
Qu'elle énergie pense til utiliser si l'éolien ne leur convient pas.
Les humaines consomment toujours plus il faut donc produire plus le but est d'essayer de produire moins ,tant que l'homme continuera de consommer ( emem si je préconise de consommer moins) je ne vois pas l'intérêt de lutter contre l'éolien ...
Pouvez vous m'éclairer

titeuf | 20 août 2008 à 12h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Incompréhension

"associations dite environnementales"
La Fédération Environnement Durable est pro-nucléaire et il est vrai que la gestion des déchets nucléaire a un caractère durable.A part celà, je ne vois pas ce que cette association a d'écologique.

Northmann | 20 août 2008 à 13h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
pro nucléaire

C'est un peu court comme argument "pro nucléaire".
On peut ne pas être complètement décérébré, savoir que l'éolien est une ânerie et en même temps ne pas être pro nucléaire.

nov | 20 août 2008 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:pro nucléaire

j'aimerais qu'on m'explique en quoi l'élolien est une anerie, sachant qu'il ne produit pas de déchet (ou peu juste les éoliennes) et qu'elle produisent de l'énergie
Si c'est simplement une histoire du cout du kilo watt.
je veux kon me montre le cout du stockage du nucléraie sur des miliers d'nnées,
Le cout que ça a qu'en il y a une fuite et des gens intoxiquer,

Si c'est une histoire d'esthétisme, que pensez des ligens haute tensions,
Une histoire d'écologie parce que ça tuerait les oiseaux, combien de cadavre sur le bord des routes, combien d'oiseaux mazouté par le fuel,

Alors honnètement est ce une si mauvaise solution l'éolien, ne faut il pas développer l'ensemble des énergies ... (éolien biomasse solaire ...). Je ne suis pas contre le nucléaire car comme le pétrole on est dépendant, mais personne ne peux garantir le stockage sur autant de temps, donc je suis pour qu'on en utilise le moins possible. On ne pourra plus avoir seulement une énergie ou on est dépendant comme le pétrole, faut évoluer ...

titeuf | 20 août 2008 à 16h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:pro nucléaire

Je suis bien de ton avis,
les Energies Renouvelables (dites aussi ENR) sont les seules à garantir des ressources pour des milliards d'années, d'ou leur nom de renouvelables = inépuisables. Tant qu'il y aura du soleil, nos sources d'énergie seront assurées, à condition que nous ayons la sagesse urgente de se donner les moyens de les capter.
Il n'y a objectivement pas plus GENIALES comme énergies, d'ailleurs en voici les 8 qualités principales :
G comme Gratuites (la source est donnée, c'est un cadeau du ciel ou de la terre)
É comme éternelles (même si la j'exagère un peu, mais le soleil est une étoile à mi-vie, donc on en a encore pour plusieurs milliards d'années, alors à l'échelle humaine...)
N comme Naturelles ou Non polluantes (pas de déchets ni solide, ni liquide, ni gazeux)
I comme Inoffensives (aucun danger comparé au pétrole inflammable et au nucléaire radiotoxique voire explosif en cas d'accident (cf Tchernobyl et la déviation vers le nucléaire militaire : Hiroshima et les problèmes actuels avec l'Iran!)
A comme Appartenant aux habitants du lieu ou elles sont, donc assurant l'indépendance énergétique d'un pays,
L comme Locales, donc à consommer sur place ce qui évite de les transporter loin dans des lignes haute-tension inesthétiques, dangereuses et tueuses d'oiseaux,
E comme Environnementales car les installations de ces énergies douces sont toujours réversibles!!
S comme Simples à produire et à consommer.
C'est toutes ces qualités qui font qu'elles s'inscrivent pleinement dans le développement durable!

luigi | 20 août 2008 à 19h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Incompréhension

Tout le problème est là, il va bien un jour accepter de réduire notre consommation d'énergie ! Certains affirment même que les subventions distribuées pour l'éolien seraient beaucoup plus efficaces si elles étaient réorientées vers l'isolation des habitations.
Mais cela n'intéresse pas les multinationales qui plébiscitent l'éolien, une nouvelle source de profit.
La source du problème se trouve dans la proportion d'énergie renouvelable, les fameux 20 %. Ils n'incitent en aucune façon à la réduction des consommations d'énergies, pourtant inéluctable.
Quand on arrêtera d'utiliser l'électricité pour le chauffage et la climatisation, l'on aura fait un grand pas.

JluK | 20 août 2008 à 19h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!!

Peut-on investir sans capitaliser?
Qui a-t-il de choquant que certains fassent de l'argent avec le développement de l'éolien ou d'autres transformations d'énergies primaires renouvelables?
Certains sites inutilisables pour d'autres activités peuvent très bien recevoir des systèmes de production renouvelable.
Même si personnellement je ne me lasse pas de voir tourner les éoliennes; elles ne gachent pas le paysage autant que certain veulent le dire et je suis prêt à en installer une au fond de mon jardin ce qui n'est ni le cas d'une ligne haute tension, ni d'une déchetterie nucléaire! Pour le tas de compost c'est déjà fait!!!

Mais il est faux de croire que les énergies renouvelables sont gratuites! Certe l'énergie incidente est gratuite, mais pas sa transformation!
De plus comme toute création humaine,la durée de vie d'une machine quelquelle soit est limitée.
Mais aucune commune mesure entre les risques nucléaires ou chimiques et l'éolien !!!

De plus c'est quand on est riche qu'il faut investir , pas après qu'on a gaspillé ses ressources. On ne vend ses bijoux de famille qu'une fois!IL faut donc choisir à bon escient.

Donc le développement des énergies renouvelables est un investissement qu'il faut pouvoir renouveler tous les 10 à 20 ans! Il faut donc bien capitaliser, mutualiser et faire du profit ce qu'un individu seul ne peut généralement pas. Sauf s'il a truandé (ou exploité) précédemment, ça s'appelle du recyclage (autrement appelé "blanchiement"). Alors que vaut-il mieux?
Pour ma part, si je le pouvais , je préfèrerait capitaliser sur du concret plutôt que valoriser la spéculation ou boursicotage sur des valeurs "virtuelles" qui ne valent que selon l'entente et la "confiance" entre "capitalistes" qui acceptent, à un moment donné, de partager les mêmes critères subjectifs.
Fin de la paranthèse marxiste!


Bien d'accord avec les réactions concernant les économies d'énergies, notamment en isolant les habitations.
Mais il y a aussi bien à faire dans les process industriels, dans les transport, et l'agriculture en fait partout!!!
Cela s'appelle un changement de paradigme. Il faut éveiller les consciences pour un changement progressif mais inéluctable vers une société économe des ses énérgies et de ses ressources non renouvelables

Venez me rejoindre

Jack GEPY

jack GEPY | 21 août 2008 à 08h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!!

Monsieur
Je comprend et partage parfaitement votre réaction. Certaines associations n'existent que par la contestation, motivées par des considérations obscures. Elles préfèrent continuer avec le nucléaire, qui fait prendre des risques énormes aux riverains, enfouis des déchets pour des millénaires etc... Le problème des éoliennes c'est qu'elles génèrent peu d'activité économique en France. Ca pourrait se passer pareillement avec d'autres énergies renouvelables, si on ne se réveille pas en France. Continuons de dormir sur des bombes atomiques...

erjuanito | 21 août 2008 à 09h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!!

Bonjour Jack GEPY,
Merci de me donner une adresse e mail ou autre pour prendre contact directement.
G C

gece | 21 août 2008 à 09h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!!

Pareil que Gece !
Si tu as un blog ou tout simplement un mail, ça m'intéresse.

LaProuj | 21 août 2008 à 10h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
"Esthétique de l'éolien" par Dominique Hocquez

"Esthétique de l'éolien" par Dominique Hocquez
J'ai la chance d'habiter au coeur de la plus grande zone d'éoliennes construite aujourd'hui en France : le canton de Fruges dans le Pas de Calais. Le site fait partie du Pays des 7 Vallées et mon village s'appelle Lugy. Du fait de sa situation au coeur de la vallée de la Lys, qui n'est à cet endroit qu'une modeste mais plaisante rivière à truite, Lugy est environné de 7 ou 8 fermes éoliennes, soit plus de 80 générateurs. Les chiffres sont importants et le rapport financier sûrement conséquent pour le Canton avec une TPU inespérée (veillons à son bon usage bien sûr).
J'ai acquis ma maison en 2002, quelques temps avant que l'on se lance dans l'édification de ces éoliennes. Et pourtant je ne regrette rien.
A ceux qui disent que cela défigure le paysage, je leur réponds : "venez, regardez et écoutez..." Pour moi, ces éoliennes magnifient de majesté cet environnement. Leur installation sur les crêtes des vallées de la Aa et de la Lys ponctue et anime ce paysage.
A ceux qui parlent de bruit et de nuisances physiques, je les emmène jusque sous les ailes où un simple bruissement (comme les moulins d'autrefois) témoigne de leur mouvement. Notons que certains moulins sont reconstruits dans la région et tournent à nouveau. On peut alors comparer les niveaux de décibels guère plus élevés.
Enfin concernant l'esthétique du paysage en général, je leur propose de passer sur l'A 16 à hauteur de Gravelines. Car qu'ont-ils fait lorsqu'on a érigé les centaines de pylônes électriques soutenant les dizaines de lignes de haute tension qui partent de la centrale de Gravelines, la plus grande de France.
Gravelines, ville et port historique, citadelle de Vauban classée… Où étaient donc ces donneurs de leçon, comme Robert Werner tant préoccupé de notre paysage, lors de la construction de la centrale ?

DOMDOM | 21 août 2008 à 10h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!

Vous pouve me joindre au 06 17 64 10 23

erjuanito | 21 août 2008 à 10h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Incompréhension

Ce n'est pas l'isolation qui permettra de faire fonctionner les scanners des hopitaux...

Tilleul | 21 août 2008 à 12h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
les yeux en face des trous

Seul, la volontée politique fait avancer les projets
nous contatons tous que la volontée est nucléaire
ne laissons rien a nos descendants, que des poubelles?
a croire que c'est la devise de certains
les caisses sont vides pour l'éducation, pourle renouvelable pour les retraites mais pas pour faire la guerre, pas pour le nucléaire.

Anonyme | 21 août 2008 à 12h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Incompréhension

Si je devais compter sur l'éolien pour alimenter les hôpitaux, je commencerais à être vraiment inquiet. Trop aléatoire, imprévisible et réclamant d'être complété par des centrales thermiques, gaz ou charbon. De plus, les périodes de forte consommation sont liées aux anticyclones qui provoquent de grands froids en hiver et des chaleurs extrêmes en été, là où le vent est absent parfois sur toute la France.

Je suis remonté contre l'éolien depuis cet été où j'ai assisté à deux conférences, la seconde par un spécialiste qui avait parcouru 800 km pour nous apporter la bonne parole. Seulement, il avait plutôt un comportement de lobbyiste que de scientifique, éludant les questions gênantes. Sans entrer dans le détail, il apparaît que l'éolien est un juteux marché alors que l'énergie sensée nous sauver n'est que du « Vent » !

Si vous ne souhaitez pas consulter les conférences en vidéo de Jean-Marc Jancovici, téléchargez au moins les supports en PDF, la septième conférence. Visiblement, je ne suis pas le seul à entendre son message

JluK | 21 août 2008 à 13h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Incompréhension

"Je ne comprend pas que des associations dite environnementales, en tout cas quand on lit leurs nom c'est ce que l'on croit, ne favorise aps les énergies renouvelables. "

C'est parce qu'en l'occurence il ne s'agit pas d'une association environnementale, c'est un rassemblement de gens qui ont une peur irraisonée que l'installation d'éoliennes fassent baisser la valeur de leurs maisons de campagnes. Rien à voir avec le développement durable...

Tilleul | 21 août 2008 à 13h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Incompréhension

Hum... Quand je ne connais pas un sujet, j'évite généralement de donner mon avis... Si Jancovici n'a jamais rien publié dans des revues scientifiques c'est qu'aucune de ces analyses ne passeraient par le filtre du peer review par les spécialistes de la question donc il est bien obligé de se contenter de la presse grand publique et des sites internet tout comme les zouaves qui affirment que l'homme n'a jamais posé le pied sur la lune ou Thierry Meyssan.

L'éolien n'a pas besoin d'énergies fossiles pour fonctionner tout simplement parce que personne n'a jamais prétendu faire un réseau entièrement dépendant de l'énergie du vent. Si vous vous retrouvez un jour dans la situation où il n'y a ni vent, ni soleil, ni eau dans les barrages, ni fleuve qui se jette dans la mer, ni mouvements dans les océans, ni déchets, ni production végétale (etc), c'est que la Terre s'est arrété de tourner autour du soleil et là je peux vous garantir que l'humanité aura d'autres problèmes plus urgent que de se demander comment elle pourrait faire marcher ses grilles pains...

Le gouvernement allemand a commandé la mise en place d'un système de production décentralisée pour tester à l'échelle 1/10 000e le pilotage d'un réseau totalement basé sur les renouvelables ( http://www.kombikraftwerk.de/index.php?id=27 ), verdict : c'est possible. La preuve du pudding c'est qu'on le mange mais je comprends bien que pour les gens qui ont peur de la modernité ils soient plus simple de nier les réalités techniques d'aujourd'hui...

Et puis il est quand même très facile de sortir des rumeurs en se cachant derrière le "sans entrer dans les détails"... Bon si pour changer vous nous les donniez ces détails ?

Tilleul | 21 août 2008 à 13h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Incompréhension

Je me doutais un peu de la finalité de ces associations et c bien regrettable que l'on prefere son confort personne à celui de la durabilité de l'espèce humaine.

Enfin pour en revenir à tout ceux qui pensent que l'éolien est une connerie voici mon point de vue
Je suis parfaitement d'accord que l'éolien comme seule énergie n'est pas suffisant, en revanche en complémeent elle est indispensable
ce que je disais dans mon premier message c'est que maintenant il est probable qu'on ne poura plus être dépendant d'une seule énergie, il faut vivre avec la fin du pétrole ou s'entretuer, ou rester sur ses points e vue fixiste et refuser toute évolution et entendre on verra ce qui se passe...
Ensuite vous parlez que l'éolien est une histoire de frique, sans doute pour que les boites soient rentables ils font payer peut être trop chere si ça marche ça baissera sans doute
Mais si l'éolien et trop chere que dire des profits de total ou de tout autre entreprise pétrochimique.

Alors ne mélangeons pas la cupidité de l'homme et sa capacité à produire de l'energie propre

titeuf | 21 août 2008 à 15h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:

Ah que j'aimerais que l'homme deviennent raisonnable comme vous.
J'apprécie beaucoup vos propos et je suis en parfait accord avec vous.
Je vous remercie

titeuf | 21 août 2008 à 15h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:pro nucléaire

Ou bien sur et quand le vent ne souffle pas ? on alume une bougie ou on se branche sur le nucléaire ?
Helas non ! quand le vent ne souffle plus il faut coupler sur le réseau une autre ressource dont la puuisance est disponible instantanément c'est à dire mais oui les centrales thermiques et en particulier les turbines à gaz (toutes actuellemnt en contruction en France à cette fin!!!).
Ceci fait dire au conseil général des Mines que l'éolien va être la plus grosse source de CO2 des prochaines années !

zhaoo2000 | 21 août 2008 à 19h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Incompréhension

Jancovici donne des conférences au collège de France, à l'école des mines de Paris (16 h), entre autres, de bonnes références ?
Mais qu'y a t'il de scientifique dans l'éolien : les hélices, les boîtes de vitesse à pas variables, la météorologie ?
Tout les énergies ont leur limite et au vu des évolutions de la population mondiale et de la consommation d'énergie par individu, autant se poser dès aujourd'hui les bonnes questions plutôt que de placer ses espérances dans des solutions nettement surévaluées, à moins d'avoir des intérêts dans le développement de celles-ci.

JluK | 21 août 2008 à 21h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:pro nucléaire

C'est totalement inepte comme raisonnement... Les centrales thermiques elles existent forcément quelque soit le réseau électrique pour pallier à l'intermittence de la CONSOMMATION ! La seule différence que fait l'éolien c'est que quand il y a du vent on ne produit ni CO2 ni déchets nucléaires...

Et ce serait quoi le problème dans le fait d'utiliser du BIOgaz pour faire de l'électricité ? Ca va nous permettre d'utiliser les rejets agricoles pour faire de l'électricité plutôt que de les laisser polluer notre eau potable ?

Tilleul | 22 août 2008 à 01h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Incompréhension

"Jancovici donne des conférences au collège de France, à l'école des mines de Paris (16 h), entre autres, de bonnes références ? "

Conférence sur des sujet culturels, pas sur des sujets techniques. Donc non c'est pas une bonne référence.

"Mais qu'y a t'il de scientifique dans l'éolien : les hélices, les boîtes de vitesse à pas variables, la météorologie ? "

vous rajoutez l'électronique de puissance qui fait qu'on se passe maintenant de boites de vitesses, le traitement d'image par satellite, l'aérodynamisme, les réseaux électriques intelligents, etc, etc... Franchement si vous avez aucune idée de ce qu'est l'éolien en réalité, pourquoi est-ce que vous estimez que votre avis à une quelconque utilité ?

"à moins d'avoir des intérêts dans le développement de celles-ci. "

Ben oui celui de respirer un air pur et de marcher sur un sol qui n'est pas souillé, je pense que c'est un intérêt qui est partagé par bon nombres de personnes ici bas...

Tilleul | 22 août 2008 à 02h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Inepties corrompues du CGM

L'avis du Conseil général des Mines sur ce point est tellement controversé qu'on en vient à le soupçonner de soutenir les lobbys nucléaires. Comment peut il déclarer des inepties pareilles? un kWh éolien produit et consommé c'est toujours du CO2 émis en moins qu'il le veuille ou non! Quand le vent ne souffle plus, on ouvre les grands barrages hydroélectrique, capables de prendre le relais instantanément. Le RTE lui même estime que jusqu'à 10% d'éolien dans notre production n'entrainerait ni surutilisation, ni construction de nouvelles centrales thermiques.
Au passage, 10% c'est quand meme 50 TWh, soit la production de 25000 MW éolien, soit 10000 éoliennes de 2,5 MW, on est encore bien loin du compte avec nos actuels 3000 MW.
Par ailleurs, il est de notoriété publique que 3 régimes de vent soufflent en France : l'atlantique, le méditerranéen et le continental. Ces 3 régimes garantissent une bonne complémentarité des vents et donc de la production éolienne. On peut compter sur une garantie de puissance minimale de 1/4 de la puissance installée, atout moment. J'ajoute qu'il y a plus de vent en hiver qu'en été, ce qui tombe bien car nous consommons beaucoup plus en hiver.

luigi | 22 août 2008 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Il va bien falloir choisir! Réveillez-vous!!

Bonjour,

je ne sais pas qui a mis un N° ce tel mobile...
Vous pouvez me contacter à :
Citoenergies@yahoo.fr

Jack gepy | 22 août 2008 à 14h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 
LA REALITE DE L'EOLIEN

Le principe de l'éolien est tout à fait louable mais est dévoyé d'un côté par des affairistes qui recherchent uniquement du profit dans ces nouveaux marchés et EDF qui s'arrange toujours pour que la consommation globale ne baisse pas en vue d'avoir toujours des kwh à facturer.
Toute démarche louable passe par une recherche de la diminution de notre apétit vorace d'énergie.
Une excellente méthode serait de privilégier l'indépendance énergétique dans l'habitat individuel. Chacun aurait ses propres panneaux solaires + éoliennes et les jours sans vent et sans soleil, il faudra bien se débrouiller mais sans recours possible au nucléaire.
On verra alors se développer des éoliennes différentes privilégiant une production par le plus petit vent à la place des éoliennes à 3 pales actuelles qui visent le chiffre d'affaire max par la maximalisation de la production annuelle, ce qui ne permet en rien de diminuer la puissance installée en thermique et nucléaire

robinson | 24 août 2008 à 12h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Incompréhension

Là on est vraiment bon !
l'éolien en installation classée ? mais allons ? ce n'est pas dangereux : quand la 1ere pale se cassera sur la ligne TGV au moment du passage d'un train ou sur l'A10 au moment du passage d'un car scolaire on en reparelra ! Combien de personnes chez le procureur? Il marche à l'électricité y compris la nuit et ne s'arrête pas même quand il n'y a pas de vent !

Quant au bruit !!! c'est l'horreur.

zhaoo2000 | 28 août 2008 à 17h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
plaidoyer pour les éoliennes

J'ai une maison proche du parc éolien de la Chaussée sur marne
(51) .Je vais souvent voir ce parc ,situé en plein champ .
les éoliennes ont un mat haut de 85 metres et les pales montent
jusqu'à 127 metres .L'ensemble est d'une grande beauté esthétique ; quand au bruit ... c'est le bruit du vent et celui
de l'aération au bas du pylone .Je reste là souvent, à regarder
tourner les pâles .Il règne là une grande sérénité ;une alliance
entre le monde agricole qui laboure et sème à 10 mètres des mats
et une technologie douce qui ne gène personne et réduit notre
dépendance énergétique .

Amicalement Alain Chardon Paris

alain chardon | 31 août 2008 à 10h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Un moulin à eau au milieu des éoliennes

Le propriétaire du moulin de Lugy que je suis ne peux qu'approuver. Nous avons l'habitude de recevoir au moulin pas mal de visiteurs qui viennent découvrir les travaux de restauration, la nouvelle roue et la production électrique . Ils ont déjà vus ou vont aussi voir les éoliennes . Eh bien n'en déplaise à certains la chute du moulin est plus bruyante, mais on l'accepte.Et si vous pouvez poursuivre votre visite dans un moulin à vent en activité lui aussi est plus bruyant. Habitant auparavant à la sortie du poste de livraison de la centrale de Gravelines nous savons ce que c'est une forêt de pylones haute tension et le crépitement incessant des isolateurs .

meunier1806 | 04 septembre 2008 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 
concommation

savez vous que la consomation moyenne par habitant est de 6900 kw an les plus gros consommateurs d'energie en europe les derniers de la classe encore une fois.
critiquer les energies renouvellables est indescent ,ces personnes devraient proposer des solutions revolutionnaires s'ils les connaissent!!!! ou alors appuyer sur la machine a refaire le temps et revenir a l'age de pierre ;mais je suis persuader qu'ils se complaisent dans la critique sans s'impliquer a reduire leur propre consommation d'énergie

gaspi | 07 mars 2009 à 18h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager