En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Réacteurs nucléaires : de nouvelles anomalies déclarées par EDF, dont une de niveau 2 à Tricastin

Risques  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a classé au niveau 2 sur l'échelle de l'INES l'incident déclaré par EDF le 16 février, concernant une anomalie constatée sur les groupes électrogènes de secours à moteur diesel de la centrale nucléaire du Tricastin. Cette anomalie a été constatée sur 18 autres réacteurs mais classée au niveau 1: un seul des deux groupes électrogènes de ces réacteurs est concerné alors qu'à Tricastin, tous les groupes électrogènes des réacteurs 3 et 4 sont jugés sensibles.

''Les groupes électrogènes de secours à moteur diesel permettent d'alimenter les systèmes de sûreté du réacteur en cas de perte de l'alimentation électrique par le réseau national. Chaque réacteur nucléaire est doté de deux groupes électrogènes de secours'', explique l'ASN. Un groupe électrogène supplémentaire est disponible pour l'ensemble des réacteurs d'un même site.

C'est un essai effectué à la centrale du Blayais qui a mis en évidence la défaillance. EDF a constaté une dégradation plus rapide que prévue des coussinets qui sont destinés à limiter les frictions entre les pièces mobiles.

EDF prévoit l'installation de coussinets neufs et la mise en œuvre d'une nouvelle procédure d'exploitation des groupes électrogènes concernés.

Le 1er février dernier, EDF a déjà déclaré une anomalie sur 39 réacteurs nucléaires concernant le refroidissement du coeur du réacteur.

Réactions3 réactions à cet article

 

Il est vrai que nous avons en France les installations les plus sures au monde et que nous sommes prêts à exporter notre technologie infaillible...Commençons par nous-mêmes et soyons vraiment honorables, alors peut être le monde nous écoutera...

arthur duchemin | 18 février 2011 à 09h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le risque zero n'existe que pour ceux qui n'ont jamais travaillé.
C'est tout a l'honneur de l"EDF de declarer des incidents. La transparence est un facteur majeur pourn garantir la qualité
Comme l'EDF prend ses responsabilité on aurait aimé savoir (transparence....) quel est le fournisseurs de moteurs diesel qui a livré des moteurs avec des coussinets de mediocre qualité

fleurent | 19 février 2011 à 15h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo EDF pour la transparence et l'information. Un exemple à suivre. Les fabricants des moteurs doivent être poursuivis en justice. Sera-ce le cas ?
Concernant "une anomalie" à, propos du refroidissement du coeur du réacteur, c'est autre chose et infiniment plus grave. De quoi s'agit-il ? Est-ce sérieux ou une fois de plus une bricole montée en épingle ? On veut et on doit savoir. Un coeur qui ne refroidit plus, on a vu ce que ça donne en Ukraine...

micocharly | 24 février 2011 à 10h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager