Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nouvelles salves anti-ETS des compagnies aériennes européennes

Gouvernance  |    |  Euractiv.fr

Un groupe de travail doit faire des propositions pour résoudre le conflit qui oppose l'UE et les compagnies aériennes internationales.
Lors d'une conférence de presse à Bruxelles, jeudi 24 mai, les directeurs exécutifs de 13 compagnies aériennes européennes ont qualifié le système d'échange de quotas d'émission européen (ETS) de "fou" à un moment où créer de la croissance est impératif.

"L'Europe ne peut se permettre une guerre commerciale à un moment comme celui-ci", a déclaré Willie Waslh, CEO de la compagnie aérienne internationale British Airways. "La Commission doit agir rapidement pour réduire les tensions qui existent et s'accroissent tous les jours."

M. Walsh a déclaré qu'il avait exprimé "la colère et la frustration" de l'industrie par rapport à "l'approche arrogante" et unilatérale imposée par l'UE sur le monde, lors d'un rendez-vous avec le vice-président de la Commission européenne en charge des Transports Siim Kallas.

L'industrie divisée

Le système ETS de l'UE oblige des compagnies aériennes à utiliser l'espace aérien européen en achetant des permis d'émissions afin de compenser chaque tonne de CO2 émise, même si 85% des quotas leur sont alloués gratuitements.

Malgré la prise de position sans équivoque des 34 compagnies aériennes représentées par l'association européenne des compagnies aériennes, l'industrie aéronautique européenne est divisée sur le prix du carbone...

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [15772] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions3 réactions à cet article

 

"13 compagnies aériennes européennes ont qualifié le système d'échange de quotas d'émission européen (ETS) de "fou" à un moment où créer de la croissance est impératif. "

Dans un monde ou les ressources s'épuisent, il est amusant d'entendre dire ça.

Endorsen | 30 mai 2012 à 09h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

quand vont ils comprendre que l'argent ne se mange pas ?Le climat ne résistera pas à la crise économique!

lio | 30 mai 2012 à 10h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Moi ce que je trouve arrogant, c'est de continuer de pourrir le monde dans lequel vivront ma fille et ses contemporains tout ça pour ne pas abîmer son petit modèle commercial archaïque.
De toutes façon, vu le choc économique pour 15 jours de volcan islandais, cette industrie mourra s'il n'y a pas de rupture technologique. Bon vent.

guigui | 30 mai 2012 à 14h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

BWT OPTIVAP, l'optimisation du traitement d'eau des chaudières vapeur BWT France