En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les apiculteurs claquent la porte du comité de suivi Cruiser

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Dans un communiqué commun, les apiculteurs de la Confédération paysanne et de la FFAP (Fédération française des apiculteurs professionnels) ont annoncé le 24 février qu'ils ne participeraient plus au comité de suivi de l'insecticide Cruiser, dont l'autorisation d'utilisation avait été renouvelée pour un an en décembre 2009.

Cet insecticide, utilisé en traitement des semences de maïs dont la molécule active est le thiamétoxam, est accusé d'être à l'origine d'une surmortalité d'abeilles par les apiculteurs et les associations environnementales.

Lors de l'autorisation du Cruiser, en janvier 2008, le ministère de l'Agriculture, ''pour calmer les protestations des apiculteurs'', avait instauré un plan de suivi post-homologation. ''Ce plan est une véritable mascarade, où l'administration fait semblant d'observer ce qu'elle ne veut pas voir, et ne tient pas compte des observations et des critiques des apiculteurs'', ont dénoncé la Confédération paysanne et la FFAP.

Les deux organisations demandent au ministre de l'Agriculture ''de mettre fin à ce gâchis d'argent public au bénéfice de Syngenta et de retirer l'autorisation du Cruiser''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager