Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

16 associations dénoncent les conséquences de l'usage excessif de pesticides sur les abeilles

Agroécologie  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
16 associations de protection de l'environnement et organismes professionnels ont lancé lundi une campagne pour réclamer l'interdiction de pesticides comme le Cruiser qu'elles jugent mortels pour les abeilles. Cette campagne, baptisée les abeilles piquées au vif, est soutenue en particulier par l'Union Nationale de l'Apiculture Française (UNAF), qui compte aujourd'hui quelques 22 000 apiculteurs et regroupe plus d'une centaine de syndicats locaux et régionaux. La pollinisation est un service écologique rendu par les abeilles estimé à presque 10% de la valeur de la production agricole mondiale, commentent les associations dans un communiqué. Or cinq milliardièmes de gramme de Cruiser suffisent à tuer une abeille !, estiment-t-elles

Rappelons que Michel Barnier, Ministre de l'Agriculture et de la pêche a renouvelé l'autorisation pour 2009 de la préparation Cruiser, insecticide utilisé en traitement des semences de maïs pour lutter contre le taupin et fabriqué par Syngenta. Elle a été accordée jusqu'au 15 mai 2009. L'objectif des 16 associations et organismes professionnels est donc que cette autorisation ne soit pas reconduite pour 2010.

Réactions2 réactions à cet article

 
Des contrôles sont-ils effectués ?

En rapport avec l'arrêté Cruiser mettant en oeuvre un plan anti-poussière (installation de déflecteurs sur les semoirs), ainsi qu'une interdiction de semis après le 15 mai 2009 pour le maïs Cruiser, qu'est-il mis en place pour contrôler ?
Aujourd'hui, 18 mai 2009, un agriculteur est en train de planter sans déflecteur et au-delà de la date limite, qui s'en préoccupe ?
Nous sommes dans le Gers, et le vendeur local de déflecteur m'a avoué n'en avoir vendu qu'un seul...
Comment s'assurer que la législation est respectée ?
Monsieur Barnier, pourquoi un compromis sur notre avenir ?

André-Marie SEMET - Ing, | 18 mai 2009 à 20h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 
comment recueillir le miel et ou vendre

c est un plaisir pour vous ecrire et de connaitre qu il existe une structure qui lutte pour sauvegarder l espece des abeilles.en quelques sortes je ss dans une zone de ladamaoua au cmeroun en afrique centrale ou la population a pour ppcipale activité la production du du miel ainsi que mon GIC qui va ds le meme sens.mais le probleme c ou vendre ce miel et comment enlever sans tuer les abeilles,avez vous une solution pour nous,avez des adresses utiles pour nous ou bien dautres GIC QUI OEUVRENT DS Le meme sens.MERCI
daouda

daouda | 22 mai 2009 à 12h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager