En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Appel à projets "zéro déchet, zéro gaspillage" : 58 territoires retenus

Déchets  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°344 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°344
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Les 58 premiers territoires lauréats de l'appel à projets "zéro déchet, zéro gaspillage" ont été dévoilés par Ségolène Royal, mardi 23 décembre.

"L'ampleur de la mobilisation locale [a] dépassé les prévisions initiales qui s'élevaient à 20 lauréats", souligne, dans un communiqué, le ministère de l'Ecologie.

Lancé en juillet dernier, il incitait les collectivités territoriales à engager des projets de réduction, valorisation ou réemploi des déchets.

   
Les 58 premiers territoires lauréats © MEDDE
 
   


"Les territoires retenus rassemblent plus de 7,5 millions d'habitants, dont 3 collectivités d'Outre-mer, et s'engagent à réduire de plus de 10% de leurs déchets, ce qui correspond à plus de 240.000 tonnes évitées et 43 millions d'euros d'économies par an", précise le ministère de l'Ecologie.

La ville de Roubaix (Nord), par exemple, a lancé le défi de réduire de 50% par an la production de déchets de 101 familles. Celles qui y parviendront obtiendront un remboursement de 50% de leur taxe d'ordures ménagères.

Les territoires lauréats feront l'objet d'un accompagnement technique par l'Ademe pour la réalisation de leur projet ainsi que des services de l'Etat (directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement ou directions départementales des territoires ) pour faire aboutir les dossiers liés aux nouveaux équipements rendus nécessaires à leur projet. L'Ademe apportera un soutien financier pour la mise en place d'une animation territoriale.

Réactions4 réactions à cet article

 

génial exemple a suivre
parle en a vos élus

laurent et pascal | 24 décembre 2014 à 12h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

j'en ai parlé au président du Sictom Velay Pilat, il ne semble pas concerné une minute par cette belle opération, en HAUTE LOIRE rien ne bouge.

DECHETS | 30 décembre 2014 à 07h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et toujours rien dans les Alpes-Maritimes. On continue d'incinérer, de gaspiller au lieu de recycler et de polluer. Mailgré les consignes gouvernementales et européennes, notre député-Maire Jean Léonetti, Président de la communauté d'agglomérations Sophia Antipolis envisage de changer les fours de l'incinérateur d'Antibes en 2015, montrant ainsi sa volonté de poursuivre la voie "royale" de l'incinération et du feu "purificateur". Quelle misère pour notre population. C'est affligeant !

ManuDesSemboules | 30 décembre 2014 à 13h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et oui nos parlementaires votent les lois mais souvent ils oublient de les appliquer pour eux mêmes, c'est toujours du baratin mais jamais de l'action
ECONOMIE CIRCULAIRE LOCALE ?

DECHETS | 30 décembre 2014 à 14h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager