En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Territoires ruraux : un appel à expérimentations est lancé pour développer des solutions de mobilité

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Ce vendredi 21 février, le ministère de la Transition écologique lance un appel à expérimentations, dans les territoires ruraux, afin de favoriser des solutions innovantes de mobilité.

Cet appel à expérimentations s'inscrit dans la démarche France Mobilités, lancée en 2018 par la ministre Élisabeth Borne, qui soutient le déploiement, dans tous les territoires, des offres de transport alternatives à l'usage de la voiture individuelle.

L'appel à expérimentations vise à identifier des projets de mobilité innovants « qui n'entreraient pas dans le cadre légal actuel. Elles doivent prendre en compte tous les publics présentant des difficultés d'accès à la mobilité (personnes à mobilité réduite, demandeurs d'emploi…) », précise le ministère. Les projets sélectionnés feront l'objet d'une dérogation législative temporaire leur permettant de se mettre en place. « Après une évaluation positive, une modification pérenne de la loi sera proposée au Parlement. L'objectif à long terme est leur déploiement sur tout le territoire ».

Les collectivités souhaitant présenter un projet doivent remplir un pré-dossier, dont les modalités sont détaillées sur le site Internet de France Mobilités. La date limite de dépôt des pré-dossiers est fixée au 26 juin 2020. Les collectivités candidates potentiellement éligibles seront informées le 24 juillet. « Pendant trois mois, (ces dernières) pourront être accompagnées par les cellules régionales d'appui France Mobilités pour finaliser la construction de leur dossier et déposer un dossier complet, avant la date limite (…) fixée au 30 octobre 2020 », explique France Mobilités.

Réactions2 réactions à cet article

 

Développer les vélos et scooters électriques en accès libre mais pas seulement pour les cœurs de ville , en campagne aussi pour relier les villes et villages entre eux donc les multiplier et leur permettre un périmètre plus large.Cela éviterai de se faire voler son vélo perso (je m'en suis fait dérober trois en un an).
Subventionner des touc-toucs électriques ou à l'hydrogène en centre ville bi ou tri places conduits par un chauffeur , sortes de taxis légers.
Développer l'usage du transport fluvial de passagers, il y a beaucoup de cours d'eau qui traversent les villes qui pourraient être aménagés avec des bateaux bus.Un peu comme les vaporetto à Venise(la pollution en moins)
Proposer des cars avec déplacement "à la carte" hors des heures de pointe, donc sans horaires fixes mais avec une connexion aux particuliers qui leur permettrai de modifier leur parcours en fonction de ceux qui se seraient manifestés
Remettre ne place les "michelines" même avec un seul wagon sur les petites lignes
Moduler la longueur des trains en fonction des horaires, pareil pour les bus en campagne: du monde= double bus comme à Paris
Et des primes au covoiturage (à réfléchir car il faut des preuves ) plus élevées quand on transporte plusieurs passagers
Et pourquoi pas des sortes de petits trains sur les routes comme dans les sites touristiques où ils ont beaucoup de succès? ça serait marrant , non?

gaïa94 | 26 février 2020 à 17h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Et il est temps de se pencher sur les soucoupes volantes à usage familial car le déplacement du futur, c'est ça ! Mais avec motorisation non polluante et surtout non bruyante car il ne sera pas possible de faire décoller et atterrir des engins à proximité d'habitations s'ils sont bruyants. Autant que ce soit les ingénieurs français qui les mettent au point plutôt que les Chinois ou les Allemands, non?

gaïa94 | 27 février 2020 à 14h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager