En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Appel à témoin pour le comptage des papillons dans les jardins

Biodiversité  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

À conditions exceptionnelles, mesures exceptionnelles ! La sécheresse qui semble s'installer durablement en France pousse le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN) et l'association Noé Conservation à solliciter les entomologistes amateurs dans le cadre de l'Observatoire de la Biodiversité des Jardins.

Depuis le début de l'année, les données ne mettent pas en évidence une diminution des espèces communes de papillon par rapport aux périodes précédentes mais le museum constate depuis le lancement de la saison 2011, une participation des observateurs moins importante que les autres années. Ce qui pourrait traduire le fait qu'en réalité sur le terrain les papillons sont moins abondants cette année : lorsqu'il y a peu de papillons dans le jardin, il est moins motivant d'observer, ce qui se traduit par une baisse de la participation. "Les données qui nous parviennent proviendraient alors des jardins les mieux lotis, où le suivi est motivant, et donneraient une représentation biaisée de la réalité", explique le MNHN.

C'est pourquoi le museum appelle à la mobilisation pour effectuer des observations y compris dans les jardins pauvres en papillons. "Les données montrant une absence de papillons sont aussi importantes pour comprendre l'évolution des populations que celles montrant une forte abondance !", explique le MNHN. Surtout dans une situation climatique exceptionnelle. "En effet, avec le réchauffement climatique, de tels épisodes météorologiques exceptionnels pourraient être plus fréquents, et avoir un impact sur la biodiversité. Les suivis comme l'OBJ sont alors des outils irremplaçables pour comprendre ces effets", explique le museum.

Réactions3 réactions à cet article

 

j'habite dans le sud du 49 .j'observe une fréquence de papillon noir,de différente taille, si l'on allume tard le soir , pénétrant dans l'habitat .

vinct | 28 juin 2011 à 15h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

en effet dans la région de toulon var moins de papillons fréquentent mon jardin

maelle | 30 juin 2011 à 15h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

dans le 49 nord-est: beaucoup de papillons et même de superbes (machaon pour la première fois!) et aussi beaucoup de ces petits papillons noirs de nuit qui nous empêchent de dormir!!

boby | 01 juillet 2011 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…