En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Énergies renouvelables : 288 nouveaux projets ont été sélectionnés

Le ministère de la Transition écologique a retenu 288 nouveaux projets photovoltaïques et éoliens terrestres en métropole, en Outre-mer et en Corse, dans le cadre de plusieurs appels d'offres : centrale au sol, agrivoltaïsme et autoconsommation.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Énergies renouvelables : 288 nouveaux projets ont été sélectionnés

Le ministère de la Transition écologique a sélectionné 288 nouveaux projets de centrales photovoltaïques et de parcs éoliens. En matière d'éolien terrestre, 35 projets sont lauréats, représentant 749,3 MW de capacité. « Alors que l'appel d'offres initial ne portait que sur 630 MW, le volume finalement retenu a été augmenté au vu des tarifs très compétitifs qui ont été présentés », explique le ministère. Le tarif moyen des projets lauréats est de 62,9 €/MWh (Mégawatt-heure) contre 66,5 €/MWh lors de la dernière vague de sélection, et de 63 €/MWh pour la sélection précédente.

En matière de photovoltaïque au sol, les 88 projets désignés lauréats représentent un volume de 649 MWc (Mégawatt-crête) alors que l'État en attendait 850 MWc. Ils sont retenus avec un prix moyen de 62,11 €/MWh contre 64 €/MWh lors de la dernière phase.

Trente-neuf projets de centrales solaires sont sélectionnés dans le cadre de l'appel d'offres « solaire photovoltaïque innovant », représentant un volume de 104 MWc. Les projets lauréats sont retenus avec un tarif moyen de 82,8 €/MWh. Plus de 40 MWc concernent des projets d'agrivoltaïsme, alliant production agricole et photovoltaïque.

11,8 MW d'autoconsommation

L'appel d'offres « solaire photovoltaïque en autoconsommation » va faire émerger 30 nouveaux projets, représentant un volume de 11,8 MWc. Les lauréats pourront valoriser l'électricité excédentaire auprès de tiers, en bénéficiant d'une prime de 15,97 €/MWh. Par comparaison, la prime des premiers projets de cet appel d'offres sélectionnés en septembre 2018 s'élevait à 26,8 euros par MWh.

Cette nouvelle sélection de l'appel d'offres autoconsommation avait été suspendue en avril 2019 et son cahier des charges modifié en juin 2019 car elle n'attirait pas beaucoup de projets. Malgré les modifications apportées, le volume sélectionné pour cette nouvelle vague reste plus faible que ce qu'en attendait l'État, à savoir 25 MWc. « Afin de se rapprocher au mieux des volumes déposés, le volume de la prochaine période sera baissé à 20 MWc », précise le ministère.

12 nouveaux projets pour accompagner la fermeture de Fessenheim

Douze nouveaux projets ont par ailleurs été désignés lauréats de l'appel d'offres destiné au département du Haut-Rhin, lancé pour accompagner la fermeture de la centrale de Fessenheim. Les projets lauréats représentent une capacité installée de 94,2 MWc. Ils ont été retenus avec un prix moyen de 55,78 €/MWh pour les projets au sol, de 92 €/MWh pour les projets sur toiture de plus de 500 kW, et de 98,5 €/MWh pour les projets sur toitures de moins de 500 kWc.

Lors du volet de sélection précédent, douze projets avaient été sélectionnés représentant une capacité de 62,8 MW, pour un prix moyen de 66,05 €/MWh.

 
La crise sanitaire que nous traversons ne doit en aucune façon nous faire renoncer aux objectifs ambitieux en termes de développement des énergies renouvelables de la programmation pluriannuelle de l'énergie.  
Élisabeth Borne
 
Le ministère annonce de nouveaux projets en Corse et dans les territoires d'Outre-mer. Ainsi, sont sélectionnés 38 projets de solaire photovoltaïque avec stockage (54,8 MW à 108,2 €/MWh), 37 projets de solaire photovoltaïque sans stockage (44,1 MW à 96,2 €/MWh) et 9 projets en autoconsommation (2,8 MW à 44,1 €/MWh).

Soutien aux projets ralentis par la crise

« La crise sanitaire que nous traversons ne doit en aucune façon nous faire renoncer aux objectifs ambitieux en termes de développement des énergies renouvelables de la programmation pluriannuelle de l'énergie. Les près de 300 projets lauréats désignés ce jour sont une preuve tangible de cette mobilisation et permettent de poursuivre les investissements au service du climat et de notre futur système énergétique », a déclaré Élisabeth Borne. Le ministère rappelle les mesures de soutien récemment mises en place pour les développeurs de projets d'énergies renouvelables, compte tenu de la crise sanitaire. Ainsi, pour la mise en service des installations, un délai forfaitaire sera défini pour chaque filière en sortie de crise sanitaire.

Les tarifs d'achats seront maintenus à l'image de ceux des petits projets solaires qui devaient baisser au 1er avril et qui sont finalement gelés pour trois mois.

Les calendriers des appels d'offres seront par ailleurs décalés selon le tableau suivant :

   
   

Réactions2 réactions à cet article

 

Ce sont 288 projets de trop pour l'économie du pays.

Lion | 03 avril 2020 à 18h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Excellente décision n'en déplaise aux rétrogrades pseudo scientifigues.

wibart | 03 avril 2020 à 18h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager