Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Lancement d'un appel à projets pour sensibiliser les Français aux risques

Risques  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Afin d'améliorer la sensibilisation des Français aux risques naturels et technologiques, le ministère de la Transition écologique lance un appel à projets. L'objectif est de susciter le plus grand nombre d'évènements sur l'ensemble du territoire national, métropolitain et en outre-mer pour animer la première journée « Tous résilients face aux risques » prévue le 13 octobre 2022.

Atelier, conférence, rencontre, animation artistique, visite de site, immersion dans un environnement virtuel, projection d'images, etc. Toutes ces initiatives locales sont les bienvenues. Elles devront avoir pour objectifs de développer la culture sur les risques naturels et technologiques, se préparer à la survenance d'une catastrophe et développer la résilience collective.

Cet appel à projets est ouvert jusqu'au 12 septembre. Il s'inscrit dans la feuille de route ministérielle sur la culture du risques, présentée en octobre 2021 par Barbara Pompili, alors ministre de la Transition écologique. Ces travaux ont été lancés à la suite de l'incendie de l'usine Lubrizol en septembre 2019 et aux inondations dramatiques d'octobre 2020 dans les Alpes-Maritimes.

Réactions2 réactions à cet article

 

Sensibiliser les français aux risques naturels et technologiques ?
Les habitants des communes qui entourent l'usine de traitement des eaux du SIAAP à Achères ont assisté à l'incendie de l'usine en Juillet 2029. Quelques uns d'entre eux ont tenté de poser, timidement, quelques questions et on découvert, stupéfaits, que :
1. Le SIAAP accumule les incidents et accidents depuis toujours.
2. Les rejets dans la Seine des produits toxiques ne sont pas mesurés et il n'existe pas de dispositions destinées à contrôler la pollution produite.
2. Aucun dialogue n'est possible avec le SIAAP, pas plus qu'avec les services de l'Etat (DRIEE mais pas seulement,)
3. Les élus autour de l'usine sont unanimement fermés à toute action en faveur d'une transparence dans les relations élus-citoyens-Etat-SIAAP.
Le coût de la gestion désastreuse de l'usine n'est pas communiqué. On comprend par la suite que le SIAAP lui même l'ignore. (Budget annuel d'un milliard quatre cents millions d'€).
Alors quand on lit ici :"Atelier, conférence, rencontre, animation artistique, visite de site, immersion dans un environnement virtuel, projection d'images, etc" , on se demande pourquoi vote-on et paye-t-on des impôts ?

Pour info : https://www.collectif-seine-78-95.fr/

henri le roy | 29 juillet 2022 à 11h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mais nous sommes sensibilisés ! Et plutôt deux fois qu'une ! Ce sont les ELUS qui refusent de l'être en accordant des permis de construire en zones inondables ou en artificialisant les sols à outrance et contre l'avis des habitants, ou en autorisant des élevages concentrationnaires alors que les sols sont déjà très pollués, et les préfets en accordant des dérogations à des industriels et des promoteurs etc... !!! C'est bel et bien l'Etat qui dégrade continuellement le territoire avec ses autorisations tous azimuts , et ensuite ce sont les Français qui en paient les pots cassés. Il ne faudrait quand même pas retourner le problème ! Quel cynisme! quelle inconscience! Quelle mauvaise foi ! Personnellement j'ai alerté la DRIEE et les services d'assainissement sur des risques très importants de glissements de terrain dans une zone d'aléas forts, à propos de laquelle notre maire a MENTI pour pouvoir artificialiser et personne ne m'a répondu. En conséquence j'ai dû porter l'affaire en justice ! Et on nous demande d'être sensibilisés ???? la vérité c'est que les corrompus qui nous gouvernent veulent se dédouaner de tout.

gaïa94 | 31 juillet 2022 à 18h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Expertise inondation pour votre site industriel 2 L'eau Protection