Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Réduction de la pollution pluviale : l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse lance un appel à projets

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse a lancé le 15 avril un appel à projets doté de 10 millions d'euros pour réduire la pollution pluviale.

L'appel à projets est ouvert aux collectivités, industriels, organismes de recherche, architectes et promoteurs, jusqu'au 12 juillet 2013. Il cible en priorité les projets de rétention à la source des eaux pluviales mais également les projets de traitement des rejets d'eaux pluviales "qui polluent le milieu naturel". En cas d'orages, l'eau de pluie collectée se mélange en effet "aux eaux usées dans les réseaux d'assainissement et provoque de fréquents débordements des réseaux ou des dysfonctionnements de stations d'épuration des eaux usées", explique l'agence de l'eau.

L'appel à projets vise notamment à favoriser les techniques innovantes qui permettent d'infiltrer les eaux et d'éviter de collecter et de traiter l'eau de pluie comme les noues ou fossés d'infiltration et les toitures végétalisées. Ces solutions "ont le double avantage d'être économique (pas de traitement à faire) et de recharger les nappes d'eau souterraines. Elles participent aux économies d'eau potable grâce à la réutilisation de l'eau de pluie pour l'arrosage des espaces verts par exemple", autorisée par un arrêté ministériel du 21 août 2008, indique l'agence. A l'intérieur du bâtiment, la collecte de l'eau pluviale est également autorisée à l'aval des toitures (autres qu'en plomb ou en amiante-ciment) et ne peut servir que pour l'évacuation des excrétas et le lavage des sols, selon l'arrêté. Le lavage du linge est autorisé si des dispositifs de traitement de l'eau adaptés sont installés (double réseau de canalisations).

Les lauréats verront leurs projets financés à 50% dans la limite de 1 M€ d'aide par projet, a précisé l'agence de l'eau.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

DIP-Booster® : la solution DIP dédiée aux eaux pluviales Pollutec 2021