En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Inrae et l'ONF lancent une application mobile pour évaluer les sols forestiers

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'Inrae et l'ONF lancent une application mobile pour évaluer les sols forestiers

L'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) et l'Office national des forêts (ONF) ont développé l'application mobile, baptisée « For-Eval », qui permet d'évaluer la sensibilité des sols forestiers français à l'aide d'indicateurs écologiques. L'application « est entièrement gratuite et est disponible sur Google Play ». Elle permet d'aider les gestionnaires à identifier les forêts les plus vulnérables aux évolutions de pratiques et du climat.

For-Eval a pour objectif de promouvoir une gestion durable des forêts, « à l'aide de diagnostics simples réalisables sur le terrain », soulignent l'Inrae et l'ONF. En plus du diagnostic de sensibilité à l'exportation de nutriments pour lequel For-Eval a été initié, trois autres sont proposés : sensibilité à l'érosion hydrique, sensibilité au tassement, et réservoir en eau utilisable. « Ils apportent des éléments complémentaires utiles à la gestion durable de la forêt (éviter une perte de fertilité et adapter les forêts en climat changeant). D'autres indicateurs, comme un indicateur de biodiversité, pourront rejoindre le panel des outils disponibles pour les utilisateurs », précisent les organismes de recherche. L'application permet ainsi de conclure si la forêt est faiblement, moyennement ou fortement sensible. Les utilisateurs pourront se référer aux guides, publiés par l'Agence de la transition écologique (Ademe), pour savoir quelle gestion est recommandée pour cette forêt.

Réactions1 réaction à cet article

 

Et un logiciel pour stopper le tassement difficilement réversible des sols forestiers par les engins lourds émetteurs de pollutions aux hydrocarbures (têtes de coupe, débusqueurs, tracteurs, broyeurs, pelleteuses et autres porteurs), c'est pour quand ?

Pégase | 19 juin 2020 à 09h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager