En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PCB en Mayenne : la préfecture prescrit des mesures de surveillance autour du site d'Aprochim

Eau  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La préfecture de Mayenne a prescrit "des mesures complémentaires de surveillance" autour de l'usine Aprochim de Grez-en-Bouère au cœur d'une affaire de pollution aux PCB (polychlorobiphényles) depuis janvier 2011, a-t-elle annoncé le 9 octobre dans un communiqué.

Ces mesures font suite à la détection, lors d'une seconde campagne de mesures menée du 9 au 15 juillet, d'un dépassement "significatif" des valeurs limites de rejet en PCB-DL (PCB-Dioxin-Like) en sortie de cheminée de l'usine, et à l'augmentation de la présence de ces composés polluants dans l'herbe de neuf parcelles témoins, voisines de l'usine, a justifié la préfecture de la Mayenne. Sur les trois parcelles situées dans un périmètre de 400 mètres autour de l'usine, les taux sont supérieurs à la valeur limite réglementaire de 1,25 pg/g (picogramme par gramme). "Au-delà de ce périmètre de 400 mètres, le taux de PCB-DL augmente également mais dans une moindre mesure et aucune parcelle prélevée ne dépasse la valeur limite réglementaire". De nouvelles mesures, effectuées du 10 au 14 septembre en sortie de cheminée, sont quant à elles ''inférieures aux valeurs limites de rejet'', précise la préfecture.

"Face à la variabilité des résultats obtenus lors de contrôles effectués sur une période pourtant courte et à l'augmentation du taux de PCB-DL dans l'environnement", l'entreprise Aprochim est "tenue de mettre en place la mesure en semi-continu des rejets" dans un délai de 3 mois, a-t-elle annoncé. Dans l'attente de la mise en place de ce dispositif, des mesures à la cheminée seront effectuées chaque semaine sur une durée de prélèvements de 4 jours, a-t-elle déclaré. Parallèlement, des prélèvements d'herbe seront effectués chaque mois sur les parcelles témoins. "La surveillance des productions animales est renforcée", a ajouté la préfecture.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager