Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Areva démantèlera deux réacteurs de recherche en Suède

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le groupe nucléaire français Areva a annoncé mercredi 16 juillet avoir remporté un contrat auprès de Svafo, entreprise détenue par quatre opérateurs de centrales nucléaires suédois, pour démanteler les réacteurs de recherche R2-0 et R2 situés près de Nyköping, en Suède. Le montant du contrat n'a pas été précisé.

D'une puissance respective de 1 et 50 mégawatts, ces deux réacteurs ont été arrêtés en 2005 après environ 45 années de fonctionnement, précise Areva dans un communiqué. "Il s'agit du premier projet de démantèlement réalisé en Suède depuis les années 80", ajoute-t-il.

Dans le cadre de ce contrat, Areva réalisera la planification détaillée du projet et procèdera au démantèlement des deux réacteurs. Le groupe effectuera également les mesures des niveaux radiologiques des pièces et les conditionnera dans des emballages appropriés avant de les remettre au client. Le travail sur site débutera au cours du premier semestre 2015.

"Areva se positionne comme un acteur de référence pour répondre aux besoins des électriciens dans leurs opérations de démantèlement", a déclaré Stephan Krueger, directeur du démantèlement des réacteurs.

Le groupe a déjà mené des travaux de démantèlement sur plusieurs sites en France, dont La Hague (Manche), Marcoule (Gard) et Cadarache (Bouches-du-Rhône) et en Allemagne avec les centrales nucléaires de Stade et Wuergassen. Areva prépare également le programme de démantèlement des centrales nucléaires allemandes fermées en 2011, suite à la décision du pays de sortir du nucléaire.

Réactions1 réaction à cet article

 

Et qd est-ce qu'on finit le démantèlement de qqs vieux sites NUc français comme Brennilis, Chooz A, etc...
Histoire de mener à terme des travaux entamés, rencontrant qqs difficultés semble-t-il, le tout afin de démontrer que la France maîtrise le savoir-faire du démantèlement NUC, qu'il faut établir !
A+ Salutations
Guydegif(91)

Guydegif(91) | 17 juillet 2014 à 10h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Sinistres : expertise technique pour comprendre et prévenir les événements CNPP