En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mine d'uranium au Niger : Areva gagne en appel contre la famille d'un ex-salarié décédé d'un cancer

Risques  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le géant du nucléaire Areva a gagné en appel contre la famille d'un ancien salarié d'une de ses mines d'uranium au Niger, mort d'un cancer du poumon, qui l'avait fait condamner l'an dernier pour faute inexcusable, rapporte l'AFP.

La Cour d'appel de Paris a estimé qu'Areva, titulaire de la concession du gisement minier, ne pouvait être tenu responsable en tant qu'employeur, mais que seule la société nigérienne Cominak, qui exploite le site et avec laquelle le salarié avait signé son contrat de travail, pouvait éventuellement être attaquée, explique l'agence de presse qui a pu consulter la décision de justice.

La Cour a considéré que Cominak ne peut pas être considéré juridiquement comme une filiale d'Areva, car l'entreprise française n'en détient que 34%.

Interrogée par l'AFP, Peggy Venel, la fille de la victime, a déclaré que "l'arrêt de la Cour d'appel ne [la] surprend pas. C'est un groupe inattaquable, même la meilleure volonté du monde ne suffit pas pour faire face aux géants du nucléaire".

Serge Venel est mort en 2009, à 59 ans, après avoir travaillé pendant 6 ans, au début des années 1980, dans une mine d'uranium à Akokan (nord-ouest du Niger), présentée par Areva comme la plus grande mine souterraine d'uranium au monde. Son cancer a été causé par l'inhalation de poussières d'uranium et de cobalt, selon un certificat médical, et a été reconnu maladie professionnelle par la Sécurité sociale.

Réactions1 réaction à cet article

 

En lisant cette décision de justice on se demande pourquoi le procès a été intenté contre AREVA. L'explication en est que le capital de la COMINAK 3,5 milliards de Francs CFA, est détenu par :

+Areva NC pour 34 %,
+la Société du patrimoine des mines du Niger (SOPAMIN) pour31 %,
+la société japonaise Overseas Uranium Resources Development Company (OURD) pour 25 %,
+la société espagnole Enusa Industrias Avanzadas SA (ENUSA) pour 10 %.
Son siège social est installé à Niamey, dans les mêmes locaux que Areva NC Niger.
Donc au sein de cette société AREVA est MAJORITAIRE.

ami9327 | 30 octobre 2013 à 15h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…