En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'armateur CMA CGM choisit le gaz naturel liquéfié pour la motorisation de ses porte-containers

Transport  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
L'armateur CMA CGM choisit le gaz naturel liquéfié pour la motorisation de ses porte-containers

L'armateur français CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime, va équiper ses neuf nouveaux navires, capables de transporter chacun 22.000 conteneurs, de moteurs fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL). Les navires seront livrables en 2020, a annoncé le groupe, le 7 novembre. "Véritable rupture technologique au service de la protection de l'environnement, le GNL permet, par rapport aux navires actuellement motorisés au fuel lourd jusqu'à 25% de réduction de CO2, la réduction de 99% des émissions de soufre, la réduction de 99% des émissions de particules fines [et] la réduction de 85% des émissions d'oxydes d'azote", souligne CMA CGM, dans un communiqué. De plus, "l'indice d'efficacité énergétique (EEDI), qui calcule l'empreinte environnementale d'un navire, s'améliore de +20% par rapport à un navire propulsé uniquement au fuel".

En optant pour le GNL, le groupe CMA CGM ajoute qu'il va "au-delà des réglementations actuelles et à venir concernant la limitation du taux de sulfure à 0,5% à l'horizon 2020 [adoptée par l'Organisation maritime internationale en octobre 2016, ndlr] et s'inscrit pleinement dans les suites de l'accord de Paris" sur le Climat.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et la ministre des Transports, Elisabeth Borne, ont salué cette décision "historique" de l'armateur "qui est une première dans l'industrie". "Par l'innovation qu'elle représente, cette décision courageuse va, je l'espère, ouvrir la voie à l'ensemble de l'industrie maritime pour porter des projets innovants toujours plus écoresponsables", a déclaré Nicolas Hulot.

"Cette commande majeure, première mondiale, va permettre de structurer la chaine logistique du GNL carburant", s'est également félicité Alain Giacosa, directeur de la plateforme visant à promouvoir le GNL carburant marin et fluvial en France.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…