Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Arnaud Leroy quitte l'Ademe pour rejoindre le groupe Sphère

Arnaud Leroy quitte la présidence de l'Agence de la transition écologique, un an avant le terme de son mandat. Il rejoint le groupe Sphère, spécialisé dans les emballages ménagers, où il prend la direction du développement durable.

Nomination  |  Gouvernance  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
   
Arnaud Leroy quitte l'Ademe pour rejoindre le groupe Sphère
© Ademe
   

Vendredi 1er avril, Arnaud Leroy a annoncé qu'il quittera la présidence de l'Agence de la transition écologique (Ademe), à l'issue du prochain conseil d'administration, le 9 juin. Nommé pour cinq ans à la présidence de l'Ademe en mars 2018, il quitte son poste pour rejoindre le groupe Sphère, spécialisé dans les emballages ménagers.

Au sein du groupe Sphère, Arnaud Leroy aura la charge de la direction du développement durable. Il intègrera le comité de direction du groupe et le comité consultatif de Biotec, la filiale spécialisée dans les résines biosourcées.

Le groupe Sphère est présent sur trois types d'emballages : les sacs, et notamment les sacs-poubelle, les sacs de transport, les sacs congélation et les sacs fruits et légumes ; les emballages à usage alimentaire, comme les feuilles en aluminium, les films étirables, les papiers cuisson, les sacs à pain, les barquettes, ou encore les sacs papier pour le commerce de détail ; et les produits pour la restauration hors foyer et la vente à emporter en matériaux biosourcés et compostables.

Arnaud Leroy a débuté sa carrière professionnelle, en 2004, à l'Agence européenne de sécurité maritime, où il s'est occupé de la division environnement et changement climatique. De 2012 à 2017, il est élu député socialiste de la 5e circonscription des Français établis hors de France. Il siège alors à la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire et à la commission des affaires européennes. Il propose et fait adopter, en 2016, une loi sur l'économie bleue. En 2018, il devient président de l'Ademe.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Economie circulaire : une expertise juridico-technique en droit des déchets LPA-CGR avocats