En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nucléaire : 47 des 54 réacteurs japonais à l'arrêt

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce vendredi 16 décembre 2011, le groupe japonais Kansai a annoncé mettre à l'arrêt pour maintenance le réacteur nucléaire 2 de la centrale de Ohi (au centre du Japon sur la façade maritime ouest) d'une puissance de 1.175 mégawatts (MW).

L'arrêt d'Ohi intervient neuf jours après l'arrêt d'urgence du réacteur nucléaire 2 de la centrale de Mihama (au sud de l'archipel sur la façade maritime est) d'une puissance de 500 mégawatts (MW). Cet arrêt, intervenu le 7 décembre 2011, devançait de onze jours l'arrêt planifié pour maintenance et faisait suite à la détection d'une fuite d'eau sur une valve du circuit primaire du réacteur.

L'opérateur japonais ne dispose plus que d'un réacteur en service sur ses 11 réacteurs répartis sur les sites de Mihama (3 unités), Ohi (4 unités) et Takahama (4 unités). Ce dernier réacteur en activité, le numéro 3 de la centrale de Takahama, d'une puissance de 870 MW, devrait être mis à l'arrêt pour maintenance fin février 2012.

Depuis la catastrophe de Fukushima, les réacteurs japonais sont progressivement arrêtés pour maintenance sans possibilité de redémarrage une fois les opérations prévues effectuées. En effet, les autorités locales, qui doivent être consultées avant tout redémarrage, s'y opposent. Actuellement, seuls 7 réacteurs, pour une puissance de 6.804 MW, fonctionnent sur les 54 dont dispose le pays, pour une puissance totale de 48.960 MW.

Réactions3 réactions à cet article

 

Avec seulement 7 réacteurs pour plus de 100 millions d'habitants, comment vont faire les Japonais pour passer l'hiver ? Vont-ils démarrer des centrales thermiques ou en construire de nouvelles ? Et quid de la situation des sinistrés, dont certains campent toujours dans des gymnases ?
Ce serait bien que des journalistes s'y intéressent.

dh | 19 décembre 2011 à 09h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

faut- il déclencher le plan marshall de la bougie? autour de nous le monde se délite, des nations entières abandonnent le progrès pour les ténèbres.Aidez nous, notre croisade est noble, créer des déchets ultra toxiques pour toujours afin de s'enrichir tout de suite et après nous la fin du monde.
le lobby nucléaire ses experts et spécialistes corrompus.merci pour eux

technocrate137 | 19 décembre 2011 à 23h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

bah oui, ils utilisent des moyens de pointe en base et de grosses économies d'électricité ainsi que des coupures tournantes.
Ce qui met un sacré coup de frein a leur économie.
Mais je ne doute absolument pas que les japonnais sauront se tirer de ce mauvais pas, et d'ailleurs les réacteurs de Fukushima sont stabilisé a froid (enfin froid entre 50 et 70°c) d'après le dernier rapport de l'AIEA. Il font circuler des quantités astronomiques d'eau la dedans d'après le rapport. Le sarkophage est terminé. Il ne reste plus qu'a préparer le démantèlement et la dépollution des zones les plus contaminée tout en gardant le site sous haute surveillance. Il semble aussi qu'ils aient des pbs avec la combustion et stockage des mâchefers qu'ils transportent un peu partout, ce qui n'est pas vraiment une bonne idée. A mon avis il feraient mieux de garder/stocker dans la zone des 20km tout ce qui peut etre radioactif.

AtomicBoy44 | 20 décembre 2011 à 01h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager