Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Tourterelles des bois : la chasse est suspendue pour la saison 2021-2022

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le 28 août, le ministère de la Transition écologique a publié un arrêté qui suspend, en France métropolitaine, la chasse des tourterelles des bois pour la saison 2021-2022. Cette suspension durera jusqu'au 30 juillet 2022.

Pour rappel, le ministère avait autorisé en août 2020 la chasse de 17 460 tourterelles des bois pour la saison 2020-2021. Puis à la demande de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et de l'association One Voice, le Conseil d'État avait suspendu en septembre 2020 l'arrêté d'autorisation, en se fondant sur le principe de précaution. Cette espèce est en effet classée vulnérable sur la liste rouge mondiale et européenne des oiseaux. La tourterelle des bois fait aussi partie des espèces d'oiseaux en régression en France. En décembre 2020, la Commission européenne avait également demandé à la France de renforcer la protection des tourterelles. Bruxelles avait alors envoyé un avis motivé à la France.

Réactions4 réactions à cet article

 

La leçon des déculottées successives infligées par différentes juridictions aux taupes des nemrods au sein du ministère finirait-elle enfin par percoler ? Enfin un peu de cohérence juridique et de bon sens écologique dans ce monde de brutes ?

Pégase | 30 août 2021 à 22h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

faudra tout de même passer le message aux Espagnols et autres destructeurs de la planète, comme plein d'autres oiseaux migrateurs sommes nous destinés à n'en récolter que les plumes comme on a subi pour la pêche à l'anchois.
Je suppose cette bestiole utile pour la destruction d'insectes nuisibles, donc on garde.

pemmore | 31 août 2021 à 14h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pégase, Toujours aussi diplomate! Le bon sens serait de s'intéresser à ce qui se passe au delà des frontières pour tous les oiseaux migrateurs! On ne gère pas la pollution mondiale en régulant uniquement les rejets "Français", il en est de même pour les migrateurs, mais là c'est le silence le plus total!

jmf | 31 août 2021 à 20h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

jmf : connaissant de façon pratique le sens de la "diplomatie" du milieu cynégétique, je m'adapte.
Il existe des conventions internationales censées être là pour prendre en compte la conservation des espèces migratrices. A chaque pays de faire sa part du travail et il n'y a donc (plus) aucune raison que la France fasse exception comme c'est largement le cas. Or, de part son positionnement biogéographique, sur des axes migratoires majeurs, et par l'importance de la pression cynégétique qu'elle exerce (près d'un million de chasseurs, plus grand nombre d'espèces chassable, plus grande période d'ouverture), elle a un rôle déterminant, si ce n'est clef, dans la conservation de très nombreuses espèces migratrices. Et, au regard de l'orientation des arrêtés chasse pris jusqu'à présent par le ministère, il convient plutôt de parler de dégradation que de conservation... Les faits sont têtus.

Pégase | 01 septembre 2021 à 10h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Axtor 4510 / 6210 : broyeur déchiqueteur mobile au format compact Pollutec 2021